Une nouvelle expérience sera offerte au Zoo de Granby cet automne, celle de découvrir le monde de l'Asie et le parc Dinozoo, en soirée.

Découvrir le Zoo sous les étoiles

Nouvelle expérience au Zoo de Granby. Un parcours, baptisé Noctambule, se laissera découvrir cet automne, dès la tombée de la nuit, les vendredis, samedis et dimanches, dans le monde de l'Asie ainsi que dans le parc Dinozoo.
«Les habitats des animaux du monde de l'Asie ont été éclairés de façon subtile. Ça va permettre de voir nos animaux en mode nuit, ce qui est extraordinaire, quelque chose qu'on ne peut pas faire habituellement», souligne le directeur du développement des affaires, Benoit Chabot.
« C'est un projet expérientiel qui va permettre aux visiteurs de vivre le Zoo de façon différente, le soir », a expliqué à La Voix de l'Est jeudi le directeur du développement des affaires, Benoit Chabot. 
Selon lui, rien n'a été négligé pour offrir une expérience unique aux visiteurs. Alors que les spectacles multimédias nocturnes connaissent une belle popularité, Noctambule se distinguera des Foresta Lumina et autres Tonga Lumina, notamment par la présence de comédiens et de biologistes du département d'éducation du Zoo au gré du parcours. 
« Les autres utilisent beaucoup la réalité virtuelle et les projections multimédias. Nous, on va avoir du vrai monde sur le terrain. Aussi, les habitats des animaux du monde de l'Asie ont été éclairés de façon subtile. Ça va permettre de voir nos animaux en mode nuit, ce qui est extraordinaire, quelque chose qu'on ne peut pas faire habituellement », souligne Benoit Chabot. 
Sous les étoiles, avec un éclairage et une trame sonore appropriés, la populaire exposition Dinozoo, avec ses 21 dinosaures animés et grandeur nature, offrira une nouvelle perspective, ajoute le directeur du développement des affaires. « On dirait que c'est une tout autre exposition en soirée », lance-t-il. 
Collaborateurs locaux
Noctambule se veut aussi participative, alors que les visiteurs seront invités à poser certaines actions et à participer concrètement à la visite. 
Quelques « stations immersives », qui permettront de mettre en valeur la mission de conservation du Zoo et ses espèces animales, ont été aménagées, note Benoit Chabot. L'incontournable géodôme, qui a notamment hébergé les ours polaires et les macaques japonais au fil des ans, se laissera entre autres voir sous un jour nouveau. 
Détail : l'équipe qui a oeuvré à la création de Noctambule est originaire de Granby pratiquement à 90 %. La direction artistique est assumée par Martin Gougeon, à la tête du Théâtre de l'Ancien Presbytère, tandis que la trame sonore a été réalisée par l'auteur-­compositeur-interprète Christian Morisset.
Les costumes sont une confection de la Granbyenne Lise Beaumont­, qui a déjà collaboré avec le Cirque du Soleil. La firme Show Devant veille pour sa part aux aspects techniques de l'expérience. Même les quatre comédiens embauchés pour ce projet ont un lien avec Granby, énumère le directeur du développement des affaires au Zoo. 
La gestion multimédia du projet a cependant été confiée à Sidecar Studio de Montréal. 
Prévue du 15 septembre au 29 octobre, l'expérience Noctambule débutera à compter de 19 h en septembre et à partir de 18 h 30 en octobre. L'animation se déroulera en continu, de sorte que les visiteurs ne seront pas regroupés par vague. La durée de l'activité est estimée à environ 1 h 30, mais celle-ci est variable selon le rythme adopté par les participants. 
Année test
Il sera possible pour les visiteurs qui profiteront des installations du Zoo durant le jour de participer à l'expérience en soirée en ajoutant 5,99 $ à leur billet journalier. 
Sinon, une tarification a été élaborée pour ceux qui ne souhaitent que découvrir Noctambule, soit 14,99 $ pour les 13 ans et plus, 9,99 $ pour les 3 à 12 ans et 4,99 $ pour les bambins de deux ans.
Noctambule ne sera offert qu'à l'automne. Cette première mouture fera office de test. « On a mis beaucoup d'efforts cette année. C'est sûr et certain qu'on aimerait répéter l'expérience l'an prochain. On a une volonté de faire évoluer ce produit-là », assure Benoit Chabot. 
Une subvention de 150 000 $ accordée plus tôt cet été par le gouvernement fédéral, dans le cadre du Fonds Canada 150, a permis d'assumer en bonne partie l'investissement lié à l'élaboration de Noctambule.