Liette Senay propose cet été, aux Granbyens comme aux touristes en visite dans la région, de découvrir la ville en prenant part à un circuit éducatif à vélo d’une longueur de huit kilomètres.
Liette Senay propose cet été, aux Granbyens comme aux touristes en visite dans la région, de découvrir la ville en prenant part à un circuit éducatif à vélo d’une longueur de huit kilomètres.

Découvrir Granby et ses pionniers à vélo

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Une nouvelle activité d’écotourisme offerte à Granby dès cet été permettra aux citoyens comme aux visiteurs d’explorer la ville et son histoire. Liette Senay, l’instigatrice du projet, propose aux cyclistes un circuit de huit kilomètres relatant l’évolution de Granby en 17 arrêts stratégiques.

«Rencontrer des gens, quand je fais des voyages, c’est ce qui m’intéresse le plus», admet Liette Senay, qui lance cet été son propre parcours de découverte à vélo. Elle explique avoir eu la chance, lors de voyages un peu partout dans le monde, d’expérimenter des visites à vélo avec des guides locaux, qu’elle a toujours beaucoup appréciées.

Elle a donc décidé de reproduire le même concept, à plus petite échelle, dans la ville où elle habite. «J’ai cherché ce qu’il y avait à découvrir à Granby», énonce Mme Senay.

La cycliste, qui fait aussi office de guide, a déniché 17 endroits marquants qu’elle a inclus dans un même circuit permettant de «rencontrer les pionniers, les visionnaires et les citoyens» de Granby.

Ces nombreux arrêts relatent entre autres le parcours des «maires qui ont laissé des empreintes importantes sur la ville», souligne Liette Senay. Des événements importants sont abordés, notamment la tragédie du pont Patrick Hackett. Des monuments et des bâtiments caractéristiques de la ville, comme le château de Palmer Cox et l’ancienne usine de l’Impérial Tobbaco, sont aussi présentés.

Profiter de la pandémie pour découvrir sa propre ville

Il s’agit d’un projet «jovial et ludique», selon Julie Perreault, la directrice des communications de Mme Senay. Cette dernière ajoute que le parcours de découverte à vélo qu’elle a créé est «sans prétention», car elle n’aspire pas à exposer toute l’histoire de la ville. Elle mise plutôt sur le fait de «présenter Granby sous forme de petites histoires.»

Le maire de Granby, Pascal Bonin, présent lors de l’annonce du projet, vendredi matin, se dit très heureux de l’initiative de Mme Senay. «Granby, c’est vraiment une ville qui se découvre à vélo, assure-t-il. Avec la COVID, c’est assurément l’été pour profiter de ça.»

Liette Senay propose pour l’instant 45 dates où il sera possible d’effectuer cette visite guidée d’une durée d’environ 2h30, entre le 20 juin et le 5 septembre. Un maximum de dix cyclistes pourra prendre part au circuit à chacun des départs, qui se font toujours à 9h30 dans le stationnement de l’Estriade.

Il est donc important de réserver sa place par l’entremise de la page Facebook «Granby Découverte à vélo» ou par le site Internet d’Eventbrite. Cette randonnée urbaine d’un faible niveau de difficulté s’adresse à tous.

Les adultes devront payer 39$ pour y participer, tandis que les personnes âgées et les enfants de 12 ans et plus auront à débourser 33$. Il est également possible de louer un vélo de chez Sports aux puces Vélogare.