Marc Breton et André Hamel ont oeuvré ensemble au sein de la Fondation Horace-Boivin.
Marc Breton et André Hamel ont oeuvré ensemble au sein de la Fondation Horace-Boivin.

Décès d’André Hamel, un bénévole au grand coeur

Granby a perdu l’un de ses illustres bénévoles. André Hamel, qui a notamment oeuvré à la Fondation du Centre hospitalier de Granby et à la Fondation Horace-Boivin, est récemment décédé.

«C’était un homme très impliqué, qui ne comptait pas ses heures pour amasser des sous et améliorer la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie», affirme Marc Breton, président de la Fondation Horace-Boivin.

Celui-ci affirme qu’André Hamel, qui a lui-même présidé la fondation, a assisté jusqu’en janvier dernier aux conseils d’administration de l’organisme. «Il a gardé un lien jusqu’à la fin», dit celui qui, pour ces occasions, allait le chercher à la Résidence Saint-Jacques, où il habitait.

Marc Breton conserve le souvenir d’un homme enjoué, qui «voyait toujours le bon côté des choses».

«Il avait une liste d’amis incroyable», renchérit André Deschamps, ex-directeur de la Caisse Desjardins Granby-Haute-Yamaska, qui a entre autres côtoyé André Hamel à son commerce du centre-ville de Granby, la Mercerie Charles-Hubert, dont il était l’un des fidèles clients.

Respectivement président d’honneur et président de campagne, André Deschamps et André Hamel ont aussi travaillé de concert lors la première campagne de financement de la Fondation du Centre hospitalier de Granby en 1985.

Dévoué pour tous

De l’avis de Marc Breton et d’André Deschamps, M. Hamel était passé maître dans l’art de l’organisation d’activités de financement. Et il n’avait pas son pareil pour vendre des billets pour ces activités.

«C’était aussi un type créatif. Organiser une dégustation de pâté chinois, il fallait y penser», lance André Deschamps.

Cette dégustation inusitée où les restaurateurs imaginent diverses versions du fameux steak-blé-d’Inde-patates est encore une importante source de financement pour la Fondation du Centre hospitalier de Granby. La 23e édition, prévue le 25 mars dernier, a toutefois été annulée en raison de la pandémie.

André Hamel était un «Granbyen pure laine», selon André Deschamps. Au fil des décennies, celui qui a reçu la Médaille de l’Assemblée nationale s’est aussi impliqué auprès des Chevaliers de Colomb, du club Optimiste, des regroupements de commerçants du centre-ville et du Zoo de Granby.

«J’ai toujours été un gars extrêmement chanceux dans la vie. Si le boss d’en haut m’a donné tout ça, alors pourquoi ne pas faire ma part pour la collectivité?», avait déclaré M. Hamel en entrevue en 2003.

Lyne Hamel confirme que son père était toujours prêt à aider. «Il avait un grand coeur. Il était très dévoué», dit-elle.

Ce dévouement, André Hamel l’exerçait par ailleurs auprès des membres de sa famille, dont ses deux filles, ses gendres et ses deux petits-enfants. Il lui est même arrivé de jouer les camelots de La Voix de l’Est pour permettre à un de ses petits-fils de profiter des vacances estivales, raconte Lyne Hamel.

André Hamel est décédé d’insuffisance pulmonaire, à l’âge de 80 ans. Le seul regret de ses filles: ne pas avoir pu être à ses côtés la semaine dernière, alors qu’il a été brièvement hospitalisé.