Plus de peur que de mal lors d’un début d’incendie survenu dimanche à l’Auberge sous mon toit, un organisme granbyen qui offre des services d’hébergement, d’encadrement et d’insertion sociale à des hommes en difficulté, sans domicile fixe ou contrevenant.
Plus de peur que de mal lors d’un début d’incendie survenu dimanche à l’Auberge sous mon toit, un organisme granbyen qui offre des services d’hébergement, d’encadrement et d’insertion sociale à des hommes en difficulté, sans domicile fixe ou contrevenant.

Début d’incendie: plus de peur que de mal à l’Auberge sous mon toit

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Plus de peur que de mal lors d’un début d’incendie survenu dimanche à l’Auberge sous mon toit, un organisme granbyen qui offre des services d’hébergement, d’encadrement et d’insertion sociale à des hommes en difficulté, sans domicile fixe ou contrevenant.

« C’est grâce à la vigilance d’un résident qui s’est aperçu que du feu se dégageait d’un fil électrique près de la bâtisse, mais aussi grâce à la rapidité des pompiers de Granby, que nous avons pu éviter le pire », explique la directrice générale de l’organisme, Marie-Eve Théberge. 

Le bâtiment n’a subi aucun dégât et l’incident a servi de « bon apprentissage sur les démarches à suivre en cas d’urgence », a-t-elle poursuivi, en soulignant la rapidité et l’efficacité des pompiers de Granby.