Les nouveaux locaux de l’OBV de la baie Missisquoi offrent une vue sur la rivière aux Brochets, qui fait partie du bassin versant surveillé par l’organisme.
Les nouveaux locaux de l’OBV de la baie Missisquoi offrent une vue sur la rivière aux Brochets, qui fait partie du bassin versant surveillé par l’organisme.

De nouveaux locaux pour l’OBV de la baie Missisquoi

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
À l’étroit dans leurs locaux de la rue Adhémar-Cusson, à Bedford, l’organisme de bassin versant (OBV) de la baie Missisquoi a déménagé ses bureaux dans l’édifice Bedford Lofts, soit à l’ancienne usine Exeltor.

Le déménagement n’était pas dans les plans depuis longtemps, mais il est devenu nécessaire avec les besoins de distanciation physique causés par la pandémie de COVID-19, puis avec l’embauche de nouveaux employés.

Une subvention reçue du Lake Champlain Basin Program, au Vermont, a permis à l’organisme d’engager un agronome supplémentaire et un étudiant. On commençait à manquer d’espace, souligne le président de l’OBV, Pierre Leduc. Cette option nous semblait vraiment intéressante et les jeunes employés étaient vraiment excités de s’installer dans cet endroit.»

Il faut dire que les nouveaux locaux permettent d’avoir beaucoup plus d’espace, en plus d’avoir un style industriel qui plait à plusieurs. À l’ancienne adresse, la directrice générale avait son propre bureau, mais les autres employés devaient se partager deux bureaux. M. Leduc informe que six personnes sont à l’emploi de l’organisme.

Le Bedford Lofts, «c’est vraiment trippant. C’est un bel environnement de travail très apprécié des jeunes et qui va être apprécié des plus vieux aussi. Et on n’a plus aucun problème pour la distanciation physique en plus d’avoir une grande salle de conférence. Ce sont toutes des bonnes nouvelles», note M. Leduc.

Comble du bonheur, les fenêtres donnent une vue aux premières loges sur la rivière aux Brochets, qui fait partie du bassin versant de la baie Missisquoi.