Le service de sécurité incendie de la ville de Québec (SPCIQ) a reçu un appel vers 13h30 avisant d'une fuite extérieure près du 1000 route de l'Église. 

De l'huile de friture provoque un incendie

De l'huile à friture sur une cuisinière est à l'origine d'un incendie qui a pris naissance dans un chaudron et a lourdement endommagé deux logements d'un immeuble comptant 24 unités d'habitation, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Granby. Les pompiers ont réussi à limiter les dégâts, ce qui a permis à la majorité des locataires de réintégrer rapidement leur domicile.
L'alarme a été donnée vers 3 h 30 pour un début d'incendie dans un logement situé dans un immeuble de la rue Simonds Sud, près de l'école secondaire J.-H.-Leclerc. Tous les occupants des 24 logements ont été tirés du lit au milieu de la nuit pour évacuer leur appartement. 
À l'arrivée des pompiers, des flammes et de la fumée s'échappaient par la porte-fenêtre du logement où le feu s'est déclaré, décrit Simon Boutin, directeur intérimaire du service des incendies de Granby. Les flammes se sont ensuite propagées au logement situé au-dessus.
Après environ une heure et demie de combat, la trentaine de pompiers déployés sont parvenus à maîtriser l'incendie, puis ils ont complété l'extinction du brasier. 
Les dommages causés par les flammes, la fumée et l'eau grimpent à 100 000 $. Seuls les deux logements directement touchés ne pourront pas être réintégrés avant l'exécution de travaux de rénovation. Les occupants de quatre logements devaient également attendre la fin de travaux dans le système électrique avant de regagner leur domicile. Tous les autres logements ont pu être réintégrés. 
La cause du brasier est l'huile de friture pour la cuisson qui a été utilisée dans un chaudron. Les pompiers rappellent l'importance d'utiliser une friteuse pour ce type de cuisson afin d'éviter que pareil sinistre ne se reproduise. 
Les bénévoles de l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska sont intervenus pour prêter assistance aux sinistrés. La Croix-Rouge a également offert une aide d'urgence de 72 heures aux familles qui ne pourront pas réintégrer leur logement dans les jours à venir.