Les élections municipales ne devraient pas manquer d’intérêt à Granby en novembre 2021.
Les élections municipales ne devraient pas manquer d’intérêt à Granby en novembre 2021.

De l’action à prévoir à Granby

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Les élections municipales ne manqueront pas d’intérêt à Granby en novembre 2021. L’ex-maire Michel Duchesneau  tentera de retrouver le siège qu’il a occupé à l’hôtel de ville de 1993 à 2000. Le maire actuel, Pascal Bonin, maintient le suspense sur ses intentions, et une conseillère municipale lorgne aussi la mairie.

M. Duchesneau, également promoteur immobilier, a annoncé ses couleurs en juillet dernier, alors qu’il se trouvait au cœur d’une controverse pour des travaux de déboisement illégaux, effectués dans le cadre du prolongement de la rue de Verchères. 

Michel Duchesneau a affirmé cette semaine qu’il n’a « surtout pas » changé d’idée. Au contraire, dit-il, sa décision s’est « raffermie ». « Ça m’a amené à jeter un œil plus critique sur l’administration municipale. Ça fait 16 ans qu’on est en pleine expansion, qu’on fait plein de projets. Il y en a qui ont coûté beaucoup trop cher, qui sont improvisés. Je ne suis pas contre les projets; je suis un gars de projets. (...) Mais je me dis que je pourrais faire beaucoup mieux. Et je constate qu’on paie trop cher de taxes pour ce qu’on a », déclare-t-il. 

M. Duchesneau croisera-t-il le fer avec le maire actuel, Pascal Bonin? Celui-ci pourrait annoncer d’ici la fin de l’année s’il tentera de se faire élire pour un troisième mandat ou s’il mettra un terme à sa vie politique. 

Réflexion  

La conseillère municipale du district trois, Julie Bourdon, confirme pour sa part avoir un intérêt pour la mairie. Elle est en réflexion et dit avoir des « discussions sérieuses » en ce sens. 

« Depuis cet été, et même avant, j’ai été beaucoup sollicitée, dit celle qui a été élue une première fois en 2015. Des citoyens ont démontré un bel intérêt envers ma candidature. Ça me touche. C’est très motivant. Mais avec le contexte actuel, ma priorité reste d’être présente pour mes citoyens. (...) Il y a plusieurs dossiers en cours. » 

Le nom de l’ex-conseiller municipal et ex-député de Shefford Pierre Breton circule également comme candidat potentiel à la mairie. Mais le principal intéressé n’a pas souhaité émettre de commentaire. 

De nouveaux venus sont aussi intéressés à faire le saut en politique. Lucie Duhamel, fille de l’ex-conseiller municipal Claude Duhamel, a dit cet été songer à briguer les suffrages comme conseillère municipale dans le district huit.