Des enfants de l’école de Sutton ont fait bouger les résidents du Manoir Sutton, mercredi.
Des enfants de l’école de Sutton ont fait bouger les résidents du Manoir Sutton, mercredi.

De la danse au Manoir Sutton

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Un auvent rétractable et du mobilier extérieur ont été inaugurés mercredi matin au Manoir Sutton, en compagnie de la députée libérale fédérale Lyne Bessette et d’élèves de l’école de Sutton.

L’achat de l’auvent rétractable et du nouveau mobilier ont été rendus possibles grâce à une subvention de 4603 $ provenant du programme Nouveaux horizons pour les aînés.

Pour l’occasion, des élèves de cinquième et sixième années ont fait danser les résidents du Manoir Sutton. De leur initiative, ils ont créé une chorégraphie que les aînés pouvaient reproduire.

L’idée a germé grâce à deux élèves qui voulaient faire bouger les plus jeunes aux récréations. Un groupe a donc créé une chorégraphie sans mouvements rapides ou nécessitant de la souplesse pour qu’elle soit facile à suivre.

Ils souhaitaient ainsi offrir un moment spécial aux aînés qui ont pu se dégourdir les jambes tout en vivant un instant de bonheur. Ils feront aussi danser les résidents du CHSLD Foyer Sutton et de la Villa des monts.

Il s’agit d’une autre initiative lancée par des enfants pour briser l’isolement chez les retraités.

« Je suis convaincue que les activités intergénérationnelles sont une solution pour briser l’isolement causé par la pandémie, qui a été une période éprouvante pour nos aînés », souligne par communiqué Mme Bessette.