La course à obstacles organisée à Cowansville, samedi matin, était le moment idéal pour tester sa force, son équilibre et son endurance, mais aussi pour se salir à loisir !

De la boue et du plaisir

Les deux pieds dans la boue, près de 200 personnes ont relevé le défi d’une course à obstacles parents-enfants organisée à Cowansville, samedi matin. Les enfants ont eu un plaisir fou à se salir durant l’activité.

Léane, 11 ans, et son amie Chelsey n’ont pas eu peur de se mouiller : « On en a profité en masse ! »

Après l’échauffement et la première épreuve — pédaler 1 km sur les vélos de la terrasse du centre de conditionnement physique Énergie Sud —, les parents et les enfants devaient passer dans un bassin de boue. « Le ton est donné et les gens n’ont pas eu peur de se salir, commente l’organisateur Érick Grandmont, également propriétaire du Énergie Sud. On avait une chicken pass pour les gens qui voulaient éviter la fausse, mais personne ne l’a utilisée. »

Les obstacles étaient nombreux. Par exemple, les participants devaient, dans le désordre, ramper dans un tuyau, passer sous des cordes placées près du sol, grimper sur un filet en cordage avant de redescendre de l’autre côté, sauter d’une plateforme inclinée à l’autre, transporter et lancer des pneus, marcher sur un balancier et franchir un mur.

« C’était le fun. Ça pratique les jambes, les bras et aussi l’équilibre, remarque Léane. Je voulais repousser mes limites. Je pense que je les ai repoussées ! Et je trouve qu’avec la pluie, la course est encore plus cool. »

Faire bouger les citoyens
La course à obstacles a été organisée avec la Ville de Cowansville dans le cadre du projet Cowansville en action. Deux autres courses seront organisées à l’automne. La prochaine est prévue pour le 15 septembre et s’adresse aux jeunes. Elle aura lieu durant le week-end de Bouge BMP au profit de la Fondation BMP.

La saison des courses à obstacles organisées à l’arrière du centre Énergie Sud se terminera avec une course hantée, le 31 octobre. « Ce sera sous le thème de l’Halloween avec des zombies. On s’attend à ce que ce soit très gros », confie M. Grandmont.

Les obstacles ont été construits dans les deux dernières semaines et resteront sur le terrain du centre d’entraînement.

« Selon la popularité des événements, on va les modifier de course en course. Il y a de l’entraînement parent-enfant qui va se faire la fin de semaine ici, des groupes scolaires sont déjà venus aussi. »

Le camp de jour devrait aussi profiter des installations cet été.

100 en 3 jours
La course parents-enfants s’inscrivait également dans l’événement 100 en 3 jours, une initiative revenue pour une deuxième année consécutive à Cowansville.

Durant tout le week-end, organismes, entreprises et citoyens proposaient des activités permettant notamment d’échanger, d’améliorer l’espace public.

L’an dernier, 70 activités avaient été tenues. Cette fois-ci, 50 étaient proposées.