Selon la présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Québec, la situation à laquelle les nouvelles infirmières ont été confrontées pendant la pandémie fait partie d’un problème plus large sur la façon dont l’ensemble de la profession est traitée dans la province.
Selon la présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Québec, la situation à laquelle les nouvelles infirmières ont été confrontées pendant la pandémie fait partie d’un problème plus large sur la façon dont l’ensemble de la profession est traitée dans la province.

De jeunes infirmières désertent le système public à cause des conditions de travail

Jacob Serebrin
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Des infirmières récemment diplômées et des étudiantes disent que les mauvaises conditions de travail dans le système public les poussent vers le privé.