Onze étudiants ont participé au projet Conseiller d’un jour vendredi.
Onze étudiants ont participé au projet Conseiller d’un jour vendredi.

De jeunes conseillers d’un jour

Mickael Lambert
Mickael Lambert
La Voix de l'Est
Des défis d’attractivité jusqu’aux dossiers environnementaux, une dizaine d’étudiants ont pu expérimenter la réalité du conseil municipal. Les participants du projet Conseiller d’un jour ont eu droit à une journée bien remplie à l’hôtel de ville de Granby vendredi en compagnie de presque tout le conseil municipal.

Entre quelques fous rires et blagues partagées entre les étudiants et les élus municipaux, les participants du projet ont beaucoup appris sur le fonctionnement de la politique municipale.

« On a abordé vraiment plusieurs aspects du conseil. Les étudiants ont visionné des extraits d’une séance du conseil pour mieux comprendre la dynamique et on leur a présenté les seize étapes du processus électoral », précise la conseillère municipale Julie Bourdon chargée du projet.

Discussion

L’après-midi a été consacré à la discussion entre les onze étudiants participants et les membres du conseil municipal. En équipes et jumelés avec des conseillers municipaux, les étudiants ont partagé leur vision pour le futur de Granby. Plus de jardins communautaires, un meilleur service de transport en commun ou de nouveaux rendez-vous culturels: les étudiants ont couché sur papier leurs recommandations.

Question d’aller plus loin dans le projet, l’animateur de la journée Éric Gaudreau de Vie culturelle et communautaire de Granby (VCC) a proposé aux participants de déposer le résumé de leurs idées à la prochaine séance du conseil municipal, le 16 décembre prochain.

Le projet Conseiller d’un jour s’inscrivait dans le cadre de la politique jeunesse de la Ville de Granby. Les participants faisaient partie des classes de secondaire 3 à 5 des écoles Verbe-Divin et Haute-Ville bien que l’invitation était lancée à toutes les écoles secondaires de Granby.

Selon Julie Bourdon, l’expérience pourrait être répétée en 2020 avec des étudiants de niveau collégial et universitaire.