De jeunes cavaliers ont rivalisé d'adresse pour une noble cause, samedi, aux Écuries Bienvenue de Roxton Pond.

De jeunes cavaliers à la noble cause

De jeunes cavaliers ont rivalisé d'adresse pour une noble cause, samedi, aux Écuries Bienvenue de Roxton Pond, juste avant un souper-bénéfice. Environ 2000 $ ont été amassés à cette occasion au profit de la Fondation Louis-Philippe Janvier.
Un hommage a été rendu au maire Raymond Loignon, qui mettra un terme en novembre à 50 ans de vie municipale.
« Chaque fois qu'un enfant compétitionne, il donne 7 $, et cet argent-là va à la fondation », explique l'organisatrice Lucie Vallières.
Les participants devaient démontrer leur maîtrise technique en guidant leur monture entre des cônes et en arrêtant à l'emplacement indiqué. « C'est un défi de précision, surtout », indique Mme Vallières.
Environ 25 jeunes de 4 ans à 20 ans ont participé, certains à maintes reprises, sous les regards admiratifs de leurs amis, familles, et autres spectateurs.
Les amateurs de sports équestres ont aussi pu assister à une performance d'Eugen Hug, champion du Canada en attelage, avec accompagnement­ musical. 
Avec la compétition et le souper-bénéfice, quelque 600 personnes étaient présentes aux Écuries Bienvenue.
Toujours pour la fondation, une course de chevaux autour de barils aura lieu le vendredi 4 août au soir, au même endroit. Avec cet événement à venir et la vente de 400 calendriers, Lucie Vallières­ espère approcher le cap des 10 000 $ en dons à la Fondation Louis-Philippe Janvier, qui vient en aide aux enfants atteints de cancer.
Hommage à Raymond Loignon
Arrivé en calèche aux Écuries Bienvenue, le maire Raymond­ Loignon a eu droit à un touchant hommage pour l'occasion. En novembre prochain, l'homme prendra sa retraite après plus de 50 ans de travail pour la municipalité­ de Roxton Pond.
« Aujourd'hui, Raymond, tu peux dire, et nous pouvons dire : mission accomplie. À travers toutes ces années que tu as consacrées aux citoyens de Roxton Pond avec intégrité, honnêteté, humilité, et avec grande détermination, tu ne souhaitais qu'une seule chose : le bien et le mieux-être des citoyens de ta municipalité. Je ne trouve pas de qualificatif pour exprimer toute la gratitude que les gens ont pour toi », a mentionné Benoit Janvier, président de la Fondation Louis-Philippe Janvier et neveu et collègue de longue date de Raymond­ Loignon.
« La municipalité, c'est un peu mon bébé. Mais mon bébé est rendu grand », a quant à lui témoigné Raymond Loignon. 
En plus d'avoir rempli le rôle de maire pendant 15 ans, ce dernier a longuement agi à titre de chef des pompiers de Roxton Pond tout en portant le chapeau de directeur général. Les débuts de son engagement remontent aussi loin qu'à 1967, alors qu'il est devenu secrétaire-­trésorier de la municipalité.