«On voulait se concentrer davantage sur les entreprises», a indiqué le président de l'événement, Francis-Hugues Lavoie, lors du lancement.

Cueillir et accueillir à Rougemont

Après deux années sous le thème des chefs invités, les week-ends de Rougemont reviennent aux sources en mettant de l'avant les entreprises locales.
L'événement qui se tiendra du 9 septembre au 15 octobre se recentre ainsi sur sa raison d'être, soit de faire la promotion des industries et attraits touristiques de la capitale de la pomme.
La venue de chefs « demandait un certain budget et on voulait se concentrer davantage sur les entreprises », a indiqué le président des 15es Week-ends gourmands, Francis-Hugues Lavoie, au lancement qui s'est tenu mercredi à la cidrerie Michel Jodoin.
« C'était difficile pour elles de se valoriser, et ce, même si la clientèle répondait bien », poursuit celui qui est aussi copropriétaire du vignoble Domaine de Lavoie et du verger La Pommeraie d'or. Car toutes les entreprises ne sont pas équipées de salles à manger ou de cuisines élaborées.
C'est donc sous le thème « Cueillez l'occasion, savourez Rougemont » que l'accent est mis sur les 30 commerçants participants, parmi lesquels figurent bien sûr de nombreux vergers, mais aussi des vignobles, des maraîchers, des restaurants, des commerces divers et une abbaye. Sept d'entre eux font aussi l'objet de capsules vidéo qui seront diffusées sur la page Facebook ainsi que sur le site web de l'événement.
À cette adresse, les curieux pourront aussi découvrir les coups de coeur des commerçants. Celui de M. Lavoie ? Nul autre que le cidre Hugues, produit par le domaine qui porte aussi son nom et est fait de pommes et de houblon.
Pas juste des pommes
Mais Rougemont, « c'est pas juste des pommes », rappelle le maire de la municipalité, Alain Brière. Il y a la montagne, l'animation, les mini-fermes, les visites, randonnées et dégustations de toutes sortes. « Et les gens sont accueillants et orgueilleux, dit-il. Quand quelqu'un fait quelque chose de beau, pour le voisin, il faut que ça soit plus beau... et j'aime ça ! »
« C'est noir de monde ici durant les Week-ends gourmands, ajoute-t-il. Ce sont les plus belles activités de l'année. » Selon Francis-Hugues Lavoie, le village accueille près de 200 000 visiteurs durant les six fins de semaine que durent les festivités.
L'homme d'affaires est aussi à l'origine des Crêpes gourmandes, un événement qui s'est tenu - et reviendra - lors de la floraison des pommiers, en mai, afin d'attirer aussi les visiteurs au printemps. « Plusieurs entreprises de Rougemont sont ouvertes à l'année », précise-t-il. 
« C'est beau de voir la mobilisation des producteurs, même si vous êtes tous en compétition, pour qu'on puisse voir vos trésors et vos richesses », a commenté pour sa part la députée caquiste d'Iberville, Claire Samson.