Julie Bourdon, présidente et Sylvain Gervais, directeur général de CTGR ont dressé un bilan positif de l’année 2017 autant au niveau commercial, touristique qu’événementiel. ­

CTGR: en mode innovation

L’année 2017 de Commerce et tourisme Granby_région (CTGR) s’est terminée sous le signe du devoir accompli. Sylvain Gervais, directeur général et Julie Bourdon, présidente de CTGR comptent bien garder ce rythme pour l’année 2018 a-t-on appris en point de presse mercredi.

Le duo a pris soin de souligner que la Ville de Granby a réussi à attirer plus 2,2 millions de touristes au cours de l’année. De ce chiffre, 880 000 visiteurs ont convergé vers le Zoo de Granby, 450 000 vers la piste cyclable l’Estriade et 180 000 vers le Parc national de la Yamaska. La Fête des mascottes représente l’événement le plus couru, avec plus de 100 000 visiteurs.

Offre touristique bonifiée
L’offre agrotouristique demeure dans la mire de CTGR qui souhaite en faire un attrait incontournable et facile à repérer. « L’agrotourisme est en pleine expansion et des gens se déplacent seulement pour ça. On a une super belle offre qu’on promouvoit avec le réseau des Haltes Gourmandes », a mentionné Mme Bourdon. Des affiches installées devant les différents attraits agrotouristiques permettent de mieux cibler les Haltes Gourmandes. Des pique-niques ont également été organisés pour faire la promotion des produits alimentaires de la région dans trois attraits agrotouristiques.

Le premier événement Granby Art & Table a pour sa part connu des retombées intéressantes. « C’est plus de 630 participants qui ont visité un restaurant. Et 38% des achats en ligne ce sont fait dans un restaurant que les gens essayaient pour la première fois », a souligné M. Gervais.

L’année 2018 s’annonce tout aussi prometteuse. « Chaque événement est un défi en soi, à savoir comment on peut l’améliorer l’année suivante », a laissé tomber M. Gervais.

Deux mandats
En mai dernier, la Ville a confié le mandat à CTGR de perpétuer les opérations de la Ferme Héritage Miner. La recherche d’alternatives pour assurer sa pérennité est toujours en cours. « Près de 30 rencontres ont été faites avec différents partenaires pour essayer de voir les avenues possibles pour la Ferme », a expliqué Mme Bourdon. Le rapport sera déposé en mai 2018 au conseil municipal.

Le deuxième mandat, Granby est Zoo, a engendré des retombées médiatiques de 300 000 $ sur un investissement de 150 000 $. Selon Mme Bourdon, l’équipe a réussi a faire « un tour de force avec deux gros mandats ».

2018 tout en tourisme
Pour l’année 2018, l’attention sera portée sur l’accueil et l’offre touristique. « L’accueil touristique ne se fait plus comme elle se faisait avant. On est en train de voir comment on peut répondre autrement aux besoins des touristes qui viennent à Granby », a mentionné Mme Bourdon.

Un autre objectif de CTGR est le désir de prolonger la saison touristique à tout le moins jusqu’en septembre. Des forfaits combinant différents attraits pourraient aussi voir le jour. « On veut favoriser la concertation entre nos différents partenariats afin de créer des forfaits pour amener le plus de gens dans la région », a laissé entendre Mme Bourdon.

Finalement, la formule de la 33e Fête des mascottes sera revue afin d’intégrer davantage de commerçants. « On sait que le milieu touristique et commercial est en mouvance et notre objectif c’est d’être au-delà de cette mouvance pour adapter nos actions », a conclu Mme Bourdon.