« Il nous reste encore 650 000 $ à aller chercher. Il va falloir le faire en identifiant d'autres mesures de productivité », mentionne Bruno Petrucci, directeur général du CSSS La Pommeraie.

CSSS La Pommeraie : le manque à gagner maintenant à 650 000$

Depuis le mois de novembre, la direction du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) La Pommeraie jongle avec les chiffres pour tenter de trouver des solutions au déficit anticipé alors évalué à 2,2 M$.
À la suite de discussions avec l'Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, d'abord avant les fêtes, puis plus récemment cette semaine, le CSSS La Pommeraie a réussi ramener ce déficit anticipé à 650 000$. Mais les discussions devront se poursuivre et d'autres mesures de redressement devront s'ajouter pour permettre à l'établissement de présenter un budget équilibré à la fin de l'année financière, le 31 mars prochain.
Selon le directeur général du CSSS, Bruno Petrucci, une grande part du redressement de la situation estattribuable à des réajustements quant aux revenus octroyés par l'agence, qui augmentent de façon significative le budget disponible.
Tous les détails dans notre édition de vendredi