La limite de vitesse aux abords du nouveau passage pour piétons au croisement de la route 112 (Denison Est) et de l’Estriade sera abaissée à 50 km/h de mai à octobre, soit durant la période où la piste cyclable est ouverte, à compter du 20 juillet prochain.
La limite de vitesse aux abords du nouveau passage pour piétons au croisement de la route 112 (Denison Est) et de l’Estriade sera abaissée à 50 km/h de mai à octobre, soit durant la période où la piste cyclable est ouverte, à compter du 20 juillet prochain.

Croisement route 112/Estriade: une réduction de la limite de vitesse à partir du 20 juillet

La limite de vitesse aux abords du nouveau passage pour piétons au croisement de la route 112 (Denison Est) et de l’Estriade sera abaissée à 50 km/h de mai à octobre, soit durant la période où la piste cyclable est ouverte, à compter du 20 juillet prochain. Le ministère des Transports (MTQ) a revu sa stratégie après les nombreuses critiques reçues à propos de la modification de la signalisation à cet endroit.

Le passage pour cycliste qui permet de franchir la route 112 à la croisée de la piste cyclable l’Estriade à Granby devait être transformé en passage pour piétons le 30 juin dernier, pour en sécuriser l’accès en attendant la construction d’une passerelle, mais les nombreuses réactions ont poussé le MTQ à retourner à la table à dessin et à repousser l’entrée en vigueur de la nouvelle signalisation.

«On ne va pas se mentir, nous avons reçu plusieurs réactions dès qu’on a annoncé qu’on allait modifier la signalisation à cette intersection-là. Le ministère a pris le temps d’entendre toutes les voix qui se sont exprimées et puis on s’est dit qu’on pouvait sécuriser davantage la nouvelle signalisation», indique la porte-parole du MTQ, Nomba Danielle.

En plus de devoir réduire leur vitesse à 50 km/h, les conducteurs seront désormais obligés de s’arrêter sur la route 112 et de céder le passage aux piétons et aux cyclistes, marchant à côté de leur vélo, qui traverseront à cet endroit. En cas d’infraction, les automobilistes sont passibles d’une amende de 100 $ à 200 $.

Les piétons devront, quant à eux, manifester clairement leur intention de s’engager, par exemple en établissant un contact visuel, en faisant un geste de la main ou en mettant le pied dans la rue, afin de s’assurer de traverser la route sans risque, fait savoir le MTQ, qui a travaillé avec la MRC Haute-Yamaska, la Corporation d’aménagement récréotouristique de la Haute-Yamaska (CARTHY), la Ville de Granby, ainsi que son service de police.

Le même segment de la route 112 avait subi une première modification l’année dernière, alors que la limite de vitesse était passée de 90 km/h à 70 km/h.

Plusieurs incidents évités de justesse

Ces mesures temporaires ont été mise en place après que plusieurs incidents aient été évités de justesse dans les dernières semaines à cet endroit, jugé «à risque» par la MRC de la Haute-Yamaska et la Ville de Granby depuis plusieurs années et qui a fait l’objet d’une étude du MTQ en décembre 2019.

Le besoin de repenser cette intersection se faisait de plus en plus pressant considérant l’augmentation de l’achalandage du réseau routier et cyclable avec le déconfinement. Durant l’été, ce sont environ 2000 cyclistes et 7500 automobilistes qui empruntent ce tronçon quotidiennement.

«À la MRC, on l’aurait (NDLR : la construction d’une passerelle) voulu pour hier. Ça fait minimum 10 ans qu’on réclame une infrastructure à cet endroit-là. On a de bons échanges, ça va dans la bonne voie», avait déclaré le préfet de la MRC Paul Sarrazin en entrevue avec La Voix de l’Est lors de la première annonce à la fin du mois de juin.