« Nous demandons aux citoyens d’aider nos employés en étant leurs yeux dans la ville afin d’accélérer le processus. Nous savons que les nids-de-poule causent bien des maux de tête aux cyclistes et aux automobilistes », dit la mairesse Sylvie Beauregard.
« Nous demandons aux citoyens d’aider nos employés en étant leurs yeux dans la ville afin d’accélérer le processus. Nous savons que les nids-de-poule causent bien des maux de tête aux cyclistes et aux automobilistes », dit la mairesse Sylvie Beauregard.

Cowansville déclare la chasse aux nids-de-poule ouverte!

Pour la toute première fois, Cowansville se lance dans un blitz pour réparer les nids-de-poule. Jusqu’au 1er septembre, une équipe d'environ cinq personnes sera exclusivement dédiée à ces réparations. Mais pour venir à bout de ces trous disgracieux, elle fait appel aux yeux des citoyens, qui pourront les signaler par l’entremise de l’application Voilà, le site web de Cowansville, par téléphone ou encore par courriel.

La mairesse Sylvie Beauregard indique que les travaux pour colmater des nids-de-poule ont pris du retard en raison de la COVID-19 puisqu’il était impossible de s’approvisionner chez les fournisseurs. « Nous demandons aux citoyens d’aider nos employés en étant leurs yeux dans la ville afin d’accélérer le processus. Nous savons que les nids-de-poule causent bien des maux de tête aux cyclistes et aux automobilistes », dit-elle.

Les réparations seront effectuées par secteur en commençant par les plus anciens, signale Fanny Poisson, directrice au service des communications et relations avec les citoyens.

La ville compte 94 km de rues pavées et 15 km de rues non pavées.

Les Cowansvillois pourront donc géolocaliser les nids-de-poule à l’aide de l’application mobile Voilà, utilisée depuis quelques années par Cowansville. Cet outil permet de faire une requête pour une lumière brûlée ou un arrêt tombé, par exemple.

« Pour effectuer les réparations, nous utilisons de l’asphalte chaud. Un procédé plus coûteux, mais plus durable également. Notre équipe est responsable de réparer les nids-de-poule, les trous d’eau stagnante, les petites fissures et les réparations mineures », précise Sylvain Perreault, directeur des infrastructures et des immobilisations à la Ville de Cowansville.

Pour venir à bout de ces trous disgracieux, la Ville de Cowansville fait appel aux yeux des citoyens, qui pourront les signaler par l’entremise de l’application Voilà, le site web de Cowansville, par téléphone ou encore par courriel.