La famille Verhoef avait préparé des pancartes pour Gilbert Verhoef senior, qui a fêté son 101e anniversaire, confiné, le 17 avril 2020.
La famille Verhoef avait préparé des pancartes pour Gilbert Verhoef senior, qui a fêté son 101e anniversaire, confiné, le 17 avril 2020.

Virtuose de la tablette à 101 ans

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Gilbert Verhoef senior est né en Hollande le 17 avril 1919. À l’aube de ses 101 ans, sa fille Barbara Verhoef et ses frères et sœurs lui ont organisé une fête virtuelle via l’application Messenger, que M. Verhoef manie avec une virtuosité surprenante.

«Mon père est quelqu’un qui s’adapte facilement. Il est très bon avec la tablette qu’on lui a offerte, on peut lui parler souvent à travers ça», dit Barbara Verhoef, qui ne manque pas d’éloges pour son père, qu’elle admire pour son intégrité, son sens du travail, et son incroyable acuité mentale.

«Il joue au sudoku à des niveaux très difficiles, il joue aux cartes, gagne toujours au bingo... et il connaît toutes les statistiques de hockey», poursuit Mme Verhoef, une résidente de Waterloo.

C’est d’ailleurs dans la région de Waterloo que Gilbert Verhoef a acheté sa première ferme, lors de son immigration au Canada en 1953, avec quelques meubles et 100$ en poche. Puis, quelques années plus tard, il a pris possession de deux autres fermes, dans les environs de Warden.

«On était autosuffisant et on ne parlait pas un mot de français et d’anglais. Quand on a commencé l’école, on ne savait même pas dire ‘‘oui’’ ou ‘‘non’’... mais on a appris, on s’est débrouillé», rappelle Barbara.

Gilbert Verhoef senior est né en pleine pandémie de grippe espagnole. «Je suis toujours debout et en forme, combattant la COVID-19», peut-on lire en anglais sur des pancartes imaginées par la famille Verhoef pour son anniversaire.

Pour cela, Barbara Verhoef remercie la collaboration des préposés de la Résidence et CHSLD Wales Home, pour qui elle voue une profonde admiration.

«Chapeau aux gens qui travaillent dans les CHSLD. Ils se dévouent vraiment», souligne-t-elle.

«Un homme de solutions»

Pour son 101e anniversaire, M. Verhoef a reçu de nombreuses lettres et courriels provenant de sa famille en Hollande, de gens en Europe, d’Australie et de l’Ouest canadien. Tous voulaient lui souhaiter un merveilleux anniversaire, nonobstant les circonstances particulières.

«Mon père disait toujours, “connais tes limites et écoute ton corps”. Il n’aimait pas les commérages et les plaintes. Il était un homme de solutions», dit Barbara Verhoef, qui a huit frères et sœurs.

Celle-ci est toujours impressionnée par la rémission spectaculaire de son père d’un cancer de l’estomac, déclaré lorsque ce dernier avait 78 ans.

«On se réunit au moins trois à quatre fois par année. C’est mes parents qui nous ont légué le sens de la famille. On est très soudés. Mon père a 26 arrière-petits-enfants! C’est quand même incroyable qu’il soit aussi en forme, qu’il ait toute sa tête, à 101 ans.»

Barbara Verhoef était accompagnée de six de ses frères et sœurs par visioconférence pour célébrer le 101e anniversaire de Gilbert Verhoef senior, le vendredi 17 avril.