Le IGA St-Pierre de Granby invite la population à faire don de leurs cannettes et bouteilles consignées lors de La Grande Collecte qui aura lieu le samedi 9 et le dimanche 10 mai, de 10h à 16h, dans le stationnement du zoo.
Le IGA St-Pierre de Granby invite la population à faire don de leurs cannettes et bouteilles consignées lors de La Grande Collecte qui aura lieu le samedi 9 et le dimanche 10 mai, de 10h à 16h, dans le stationnement du zoo.

Une grande collecte de contenants consignés pour amasser des dons

Depuis le début de la crise sanitaire, les épiceries ne peuvent plus récolter les canettes et les bouteilles consignées, si bien que les petits et grands brasseurs font face à une pénurie de contenants qui les force à réduire leur production. Le IGA St-Pierre de Granby souhaite faire d’une pierre deux coups en organisant ce week-end une grande collecte de contenants consignés à l’extérieur qui permettra d’amasser des dons pour trois fondations de la région.

Les citoyens sont donc invités à se rendre au stationnement du Zoo de Granby samedi et dimanche, de 10h à 16h, pour faire don de leurs contenants consignés. Les dons seront remis à SOS Dépannage - Moisson Granby, au volet santé mentale de la Fondation du Centre hospitalier de Granby et à la fondation du Zoo de Granby.

Les consommateurs auront également la possibilité de se faire rembourser leurs contenants consignés.

L’échange des contenants consignés est une opération impossible à réaliser dans un espace restreint, comme une épicerie, en respectant les mesures de distanciation sociale, mais l’opération peut se faire de manière sécuritaire dans un grand espace, comme le stationnement du Zoo, explique le propriétaire et instigateur de l’initiative, Miguel St-Pierre.

Plusieurs remorques seront stationnées près de «zones de dépôt» identifiées à un type de contenant : canette, bouteille de verre et bouteille de plastique.

«Il y aura des gens qui vont s’assurer de faire la circulation et qui vont veiller à ce que les mesures de distanciations sociales soient respectées tout le long du processus. Les gens vont eux-mêmes déposer leurs contenants dans un panier, qui sera manipulé et désinfecté par un bénévole», explique M. St-Pierre.

Depuis que l’idée a germé dans l’esprit de l’épicier lundi dernier, il a pu compter sur la collaboration de plusieurs partenaires. Par ailleurs, si l’événement connait un certain succès, il pourrait revenir pour les autres samedis du mois de moi, indique Miguel St-Pierre.