Fils de l’épicier François Gosselin, les deux frères Charles et Samuel Gosselin ont commencé à fumer leur poisson sur la terrasse avant du marché Tradition à Frelighsburg où ils y avaient installé un fumoir conçu par un Bedfordois.
Fils de l’épicier François Gosselin, les deux frères Charles et Samuel Gosselin ont commencé à fumer leur poisson sur la terrasse avant du marché Tradition à Frelighsburg où ils y avaient installé un fumoir conçu par un Bedfordois.

Une gâterie locale en temps de pandémie

À défaut de ne pas pouvoir sortir en ce temps de pandémie de coronavirus, il n’est pas interdit de partager un bon repas avec des amis derrière notre écran dans le confort de sa maison. C’est l’idée derrière l’entreprise cowansvilloise les Fumoirs Gosselin qui s’adonne depuis peu à la livraison gratuite de ses saumons fumés sur le territoire de Brome-Missisquoi.

La jeune entreprise installée depuis six mois rue Sherbrooke accepte les commandes du lundi au mercredi jusqu’à midi sur son site web ou par téléphone.

Un paquet congelé de six pavés de saumon fumé à chaud au bois d’érable est livré aux portes des gourmands chaque jeudi, et ce, dans un rayon de 30 km à partir de Cowansville.

« Le tout est fait de manière à respecter les procédures d’hygiène et les consignes émises par le gouvernement » tient à souligner Patrice Didier, directeur marketing pour les Fumoirs Gosselin.

Ce dernier y voit dans cette initiative une belle occasion de créer un lien avec la clientèle dans les circonstances actuelles.

Un paquet congelé de six pavés de saumon fumé à chaud au bois d’érable est livré aux portes des gourmands chaque jeudi, et ce, dans un rayon de 30 km à partir de Cowansville.

Il faut savoir que les deux frères derrière la compagnie, Charles et Samuel Gosselin, ont une belle histoire à raconter.

Fils de l’épicier François Gosselin, les deux frères ont commencé à fumer leur poisson sur la terrasse avant du marché Tradition à Frelighsburg où ils y avaient installé un fumoir conçu par un Bedfordois.

De fil en aiguille, les entrepreneurs ont connu du succès auprès des curieux et leur saumon — nature, à l’érable et au miel — a rapidement fait son entrée dans les épiceries.

« Les chiffres de vente ont été au bureau chef de Sobey’s et on a réussi à avoir l’exclusivité officielle avec les IGA partout au Québec », raconte fièrement Charles Gosselin, copropriétaire et directeur au développement des affaires.

Ainsi, depuis l’été dernier, des centaines de pavés de saumon frais sont livrés dans plus de 300 IGA du Québec.

Leur poisson d’élevage durable permet de garantir la qualité et la traçabilité du produit. Il ne contient aucun antibiotique et hormone de croissance et il est certifié aquaculture durable. Bon appétit !