Un réseau de producteurs locaux s’est formé, dans Brome-Missisquoi, afin de livrer aux consommateurs des produits frais et locaux.

Une épicerie résiliente et locale voit le jour

La pandémie de COVID-19 force des entrepreneurs à se réinventer pour survivre. À Sutton, Frédéric Gauld a lancé un réseau d’alimentation locale dans Brome-Missisquoi.

Depuis déjà quelque temps, le Round Top Bagels, qui cuisine des bagels et des pizzas, accueille les produits de différents producteurs locaux, comme les légumes des Potagers des nues mains, des champignons de Frelighsburg, du lait de Missiska, pour ne nommer que ceux-là.

« Quand ça a frappé, je me suis dit que les restaurants devraient fermer dans pas long, alors j’ai réorienté la business avec un service qui était là déjà, soit l’épicerie locale », explique le propriétaire.

En moins de temps qu’il n’en faut pour manger un bagel, il a créé un réseau local avec livraison. Une façon non seulement d’offrir des produits d’ici, mais aussi de faire vivre les producteurs.

« C’est une épicerie en ligne, locale et résiliente. Ça se passe bien, on a beaucoup de support de la communauté. »

Un défi de logistique

« Ça a été stressant à mettre sur pied. Tu pars d’une situation où c’est déjà dur de tenir un commerce et là il faut changer la façon de faire pour qu’il n’y ait aucune trace de virus qui passe. »

Puis s’ajoute ce projet d’épicerie locale. « C’est difficile au niveau de la logistique. C’était seulement un concept, il y a cinq ou six jours. Puis là, on opère. De jour en jour, ça se développe. »

Au départ seulement pour Sutton, le territoire de livraison s’est élargi devant la demande croissante. Un appel à tous sur les réseaux sociaux a permis à M. Gauld de trouver des gens prêts à faire les livraisons. Un 5 $ est demandé pour la livraison et cet argent permettra de remercier les bénévoles.

Les clients peuvent commander avant 15 h 30 chaque jour sur le site bagelsroundtop.com en fonction de l’inventaire disponible. L’épicerie peut être récupérée sur place ou livrée. Un seul client à la fois peut entrer chez Round Top Bagels.

Aider les producteurs

« Ça vise à s’assurer que les producteurs dans le coin aient une forme de résilience. C’est bon dans les deux côtés de l’équation. La plupart des producteurs ont une bonne part de leurs revenus dans les restaurants, mais beaucoup de restos ont fermé. Ils ont besoin de trouver des clients vite parce qu’ils ne pourront plus opérer sans revenus. Pour éviter un effondrement de l’agriculture locale, on a créé ça. »

Les producteurs participants sont de plus en plus nombreux et diversifiés.

Quant aux consommateurs, ils sont heureux d’avoir un lien avec les producteurs puisque les marchés publics ont été fermés temporairement dans la région.