Une application pourrait permettre de faciliter le suivi des individus qui ont été en contact avec les personnes qui contractent la COVID-19.
Une application pourrait permettre de faciliter le suivi des individus qui ont été en contact avec les personnes qui contractent la COVID-19.

Une application mobile pour suivre la transmission de la COVID-19?

Santé publique Ottawa (SPO) travaille au développement d’une application mobile pour faciliter son suivi auprès des personnes qui ont été en contact avec les personnes qui contractent la COVID-19.

Durant la réunion du Conseil de santé d’Ottawa de lundi soir, la médecin-chef de SPO, Vera Etches, a donné plus de détails au sujet de ce projet sur lequel travaille son équipe depuis quelques semaines pour faciliter le travail de suivi auprès des proches d’une personne infectée.

La Dre Etches a souligné que le nombre de personnes à contacter pour chaque cas confirmé de la COVID-19 est en diminution — en moyenne 19 individus au début de la crise, maintenant de quatre à cinq —, mais en qu’en raison du nombre croissant de cas, le travail de suivi est de plus en plus lourd pour le personnel de SPO, d’où l’idée de développer une application.

«Ça serait sur une base volontaire, a indiqué la médecin-chef de SPO au Conseil de santé. Nous cherchons à créer un partenariat avec un développeur pour finaliser et personnaliser une application de recherche de contacts afin de la rendre disponible au public.»

Si le projet de SPO porte ses fruits, l’application serait disponible à tous les détenteurs de téléphone intelligent d’ici quelques semaines. Ceux qui téléchargeront consentiraient à ce que SPO ait accès à leurs données de géolocalisation lorsqu’ils déclareront avoir contracté la COVID-19.

De cette façon, SPO pourra rapidement dresser une liste des endroits publics fréquentés par des individus qui ont contracté le nouveau coronavirus.

«Il nous faudra encore un peu de temps avant que ce soit prêt. On espère pouvoir l’utiliser bientôt, dans les prochains jours, affirmait lundi soir le directeur de la protection de la santé de SPO, Andrew Hendriks. On doit aussi travailler avec les autres paliers de gouvernement pour vérifier si tout le monde est correct avec ça.»

Au Québec, 778 nouveaux cas ont été confirmés vendredi, pour un total de 22 616 cas.

42 nouveaux cas

En plus de la situation au Foyer Garry J. Armstrong, il y a 18 éclosions de la COVID-19 dans des établissements de la capitale fédérale. La liste est disponible sur le site web de SPO.

Depuis lundi, SPO annonce que 42 nouveaux cas du nouveau coronavirus ont été confirmés à Ottawa. Heureusement, pour la première fois depuis environ une semaine, aucun nouveau décès n’a été rapporté par les autorités sanitaires de la municipalité.