Le préfet de la MRC de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin
Le préfet de la MRC de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin

Un comité de veille économique dans la région

Pour faire face à la crise actuelle et favoriser la relance économique lorsque le temps sera venu, la MRC de la Haute-Yamaska met sur pied un comité stratégique de veille économique, de concert avec Granby Industriel, Commerce Tourisme Granby et région, la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska, la députée de Shefford ainsi que les députés de Brome-Missisquoi, Granby et Johnson.

Ce vaste mouvement de mobilisation vise principalement à soutenir les entreprises d’ici durant la pandémie. L’existence d’un tel comité permettra de regrouper en un seul endroit toutes les informations liées à la réalité et aux problèmes vécus par les entreprises en ce moment. Il sera également plus facile de diffuser des renseignements sur les ressources existantes et futures pour surmonter cette période difficile.

«Présentement, tous souhaitent mettre l’épaule à la roue pour affronter la crise, mais il y a des lacunes au niveau de la coordination des actions. Pour les entrepreneurs et travailleurs qui veulent obtenir l’heure juste, ça peut devenir difficile de s’y retrouver», affirme le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, pour justifier la naissance de ce comité.

Il rappelle que les MRC sont des interlocutrices privilégiées auprès du gouvernement et qu’elles sont bien placées pour connaître l’état de la situation actuelle sur le terrain. «Il était temps de former un tel comité. Ce sera une courroie de transmission entre les entreprises et la MRC. Et un guichet unique pour répondre à la fois aux entreprises et au gouvernement.»

Les maires des huit municipalités de la Haute-Yamaska feront partie du comité avec des employés de la MRC, les directeurs des organismes participants et les représentants des élus. Ceux-ci se réuniront une fois par semaine et chaque fois que la situation le commandera. Une première rencontre aura lieu ce jeudi.

«On va alors avoir un bon topo de la situation. J’ai demandé à chaque ville de fournir une liste à jour des entreprises de leur territoire et des enjeux», a indiqué M. Sarrazin.

Pour que cette initiative tourne rondement, il est prévu mercredi lors d’une séance extraordinaire de la MRC de la Haute-Yamaska que les maires accordent un mandat élargi à Granby Industriel pour lui permettre d’assurer le suivi des demandes des entreprises de la région, durant et à l’issue de la crise.

Un mandat similaire sera également accordé à Commerce Tourisme Granby et région pour voir aux besoins des commerces et des attractions touristiques, indique le préfet.

«On sait que la Haute-Yamaska sera touchée par cette crise au plan économique, mais on veut savoir qui seront les plus touchés et comment. Ça permettra de minimiser les dégâts», termine M. Sarrazin.