La Voix de l’Est
Les impacts psychologiques de la pandémie se font déjà sentir alors que le quart des répondants présentent des symptômes significatifs de stress post-traumatique et d’anxiété, selon les premiers résultats de l’enquête canadienne sur les impacts psychosociaux liés à la COVID-19 menée par une équipe interdisciplinaire de l’Université de Sherbrooke au cours des derniers jours.
Les impacts psychologiques de la pandémie se font déjà sentir alors que le quart des répondants présentent des symptômes significatifs de stress post-traumatique et d’anxiété, selon les premiers résultats de l’enquête canadienne sur les impacts psychosociaux liés à la COVID-19 menée par une équipe interdisciplinaire de l’Université de Sherbrooke au cours des derniers jours.

Un Canadien sur quatre durement affecté psychologiquement

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Les impacts psychologiques de la pandémie se font déjà sentir alors que le quart des répondants présentent des symptômes significatifs de stress post-traumatique et d’anxiété, selon les premiers résultats de l’enquête canadienne sur les impacts psychosociaux liés à la COVID-19 menée par une équipe interdisciplinaire de l’Université de Sherbrooke au cours des derniers jours.