Trois religieuses des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie sont décédées de la COVID-19. 
Trois religieuses des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie sont décédées de la COVID-19. 

Trois religieuses des Jardins d'Évangéline parmi les sept nouveaux décès à Québec

La région de Québec a enregistré sept nouveaux décès lundi, dont trois religieuses des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie infectées lors de l’éclosion du virus dans la résidence pour personnes âgées Les Jardins d’Évangéline. 

Les religieuses décédées au cours de la fin de semaine avaient 100, 98 et 88 ans. Même que deux d’entre elles étaient des sœurs de la même famille, elles sont mortes à quelques minutes d’intervalle. Ces décès ont bien évidemment ébranlé la communauté. 

«On aimerait être proche d’elles et les accompagner, prier avec elles. Mais c’est impossible, ça devient plus difficile à vivre», exprime la sœur supérieure Anne-Marie Richard.

Soeur Anne-Marie Richard indique aussi que pas moins de cinq décès sont survenus pendant la fin de semaine chez les Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, mais deux d'entre eux ne sont pas reliés au virus. 

La résidence des Jardins d’Évangéline enregistre aussi neuf nouveaux cas positifs pour un total de 44 usagers et 30 employés infectés.

Bilan des cas par secteur, 4 mai 2020

La région de la Capitale-Nationale dénombre maintenant 61 décès depuis le début de la crise sanitaire, jusqu’à 938 personnes sont infectées, un augmentation de 21 depuis la veille. Une vingtaine de personnes sont hospitalisées, et six se trouvent aux soins intensifs.

Les autres décès sont survenus à l’Hôpital Jeffery Hale (+2 pour un total de 33) et au CHSLD Paul-Triquet (+2 pour un total de 13). L’hôpital compte également 10 nouveaux cas, 93 usagers et 89 employés sont maintenant infectés. Dans le CHSLD Paul-Triquet, trois autres employés ont eu un test positif pour un total de 32, 33 usagers sont aussi infectés.

À la résidence privée Manoir et Cours de l’Atrium, on note sept nouveaux cas, 11 usagers et trois employés sont infectés.

La situation reste inchangée dans les autres lieux d’éclosion du virus, soit les CHSLD Le Faubourg (9 cas), du Boisé (2 cas) et Saint-Jean-Eudes (17 cas) ainsi que le Manoir de Courville (46 cas).

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale annonce aussi un neuvième lieu d’éclosion du virus, la résidence le Havre du Trait-Carré dans le secteur de Limoilou. Un usager et un employé ont reçu un test positif à la COVID-19.

Par ailleurs, 417 personnes sont à ce jour considérées comme guéries.

Dans un contexte de déconfinement graduel et d’une hausse possible de cas positifs et d’éclosions, le CIUSSS de la Capitale-Nationale maintient le besoin d’embauche d’infirmières, d’infirmières auxiliaires, de préposés aux bénéficiaires et de personnel d’entretien et des services alimentaires. Les personnes qualifiées et intéressées à venir soutenir les équipes en place peuvent contacter le 1 844 220-2227.

Chaudière-Appalaches

Le nombre de cas confirmés en Chaudière-Appalaches s’élève à 406. La région enregistre elle aussi un nouveau décès, portant le total à huit. Lundi, six personnes demeurent hospitalisées, toutes aux soins intensifs.

On note finalement une autre journée sans nouveaux cas au Manoir Liverpool, résidence pour aînés de Lévis. Le foyer d’éclosion compte toujours 29 cas confirmés parmi les résidents et 14 cas parmi les travailleurs de la santé de l’établissement. Aucun cas ne s’est ajouté depuis le 23 avril. Cependant, l’éclosion sera considérée terminée 28 jours après le dernier diagnostic.

Bilan des cas par secteur, 4 mai 2020