Ottawa figure parmi les onze villes canadiennes où des personnes qui se sont rétablies de la COVID-19 pourront donner du plasma dans le cadre de l’essai clinique CONCOR visant à déterminer si le plasma de convalescents pourrait s’avérer un traitement sûr et efficace contre le virus.
Ottawa figure parmi les onze villes canadiennes où des personnes qui se sont rétablies de la COVID-19 pourront donner du plasma dans le cadre de l’essai clinique CONCOR visant à déterminer si le plasma de convalescents pourrait s’avérer un traitement sûr et efficace contre le virus.

Traitement contre la COVID-19 : Ottawa choisie pour le don de plasma

Ottawa figure parmi les onze villes canadiennes où des personnes qui se sont rétablies de la COVID-19 pourront donner du plasma dans le cadre de l’essai clinique CONCOR visant à déterminer si le plasma de convalescents pourrait s’avérer un traitement sûr et efficace contre le virus.

La Société canadienne du sang participe à l’essai clinique et a accueilli mercredi son premier donneur de plasma de convalescents, Jerry Glubisz, à un centre de donneurs de Vancouver.

Le traitement anticipé serait de prendre du plasma d’une personne guérie de la maladie, et qui a développé des anticorps, et de le donner à des patients qui sont hospitalisés en raison du virus.

La Société canadienne du sang est en train d’établir un programme de collecte de plasma de convalescents à l’échelle nationale, et les donneurs potentiels seront recrutés par l’intermédiaire d’un registre sur le site web de l’organisation.

«L’efficacité du plasma de convalescents contre la COVID-19 n’a pas encore été prouvée, précise Dana Devine, scientifique en chef de la Société canadienne du sang. L’essai CONCOR, tout comme n’importe quel essai clinique rigoureux, fournira des données importantes pour déterminer si le plasma de convalescents pourrait être un traitement efficace. Notre contribution alimentera de façon significative les travaux en cours à l’échelle mondiale pour aider les patients au Canada et ailleurs sur la planète.»

Le projet CONCOR réunit dix équipes de recherche et une cinquantaine d’hôpitaux du pays. Les deux fournisseurs de sang du Canada — la Société canadienne du sang et Héma-Québec, font partie de ces équipes.

Les autres villes choisies par la Société canadienne du sang où le plasma pourra être prélevé sont Calgary, Edmonton, Saskatoon, Regina, Winnipeg. London, Hamilton, Toronto et Halifax.

Du côté d’Héma-Québec, les centres de dons sont à Brossard et à Québec. Un premier don de plasma d’une personne convalescente a eu lieu la semaine dernière du côté d’Héma-Québec.