La Ville de Sutton se prépare pour la relance en formant un comité de redémarrage.
La Ville de Sutton se prépare pour la relance en formant un comité de redémarrage.

Sutton se prépare à la relance de ses activités

La Ville de Sutton prépare un plan de rétablissement pour être prête lorsque les activités touristiques, principal moteur économique de Sutton, pourront redémarrer.

«Cette pandémie aura des impacts sur plusieurs mois, voire pendant des années, a lancé le maire Michel Lafrance lors la dernière séance du conseil de Sutton. Ça va être une bataille de longue haleine. Pour ce faire, on veut s’équiper pour s’assurer qu’on utilise tous les moyens possibles pour supporter notre communauté.»

Un comité doit être formé avec, notamment, le directeur général Pierre Largy et le maire, pour se pencher sur le bon déroulement du déconfinement social, économique, physique et environnemental.

Ce comité travaillera avec les organismes et organisations déjà à l’œuvre, comme la Corporation de développement économique de Sutton, la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi et le Centre local de développement, afin de développer un plan de rétablissement plus spécifique à Sutton.

Le comité utilisera le modèle fourni par l’Association de sécurité civile du Québec pour créer le sien.

«Il va falloir poser des gestes qui vont créer un certain espoir, ajoute M. Lafrance en entrevue. Les gens commencent à fatiguer. Mais nos commerçants doivent être contents de revoir leur clientèle.»

Une partie de la population de Sutton souhaite que l’économie reprenne, tandis que d’autres sont réfractaires et méfiants devant l’arrivée de gens de l’extérieur, remarque le directeur général de la Ville, Pierre Largy.

«Le gouvernement dit qu’on est en train de voir un équilibre se dessiner dans les régions. Il faut se préparer pour l’accueil des visiteurs. Il faut le faire d’une façon qui tient compte de nos commerçants et de nos résidents qui ont des craintes. Alors si on accueille les visiteurs, il faut le faire en respectant les normes. Ce qu’on remarque dans notre communauté, comme ailleurs en province, c’est qu’il y a un niveau de respect des mesures sanitaires assez élevé. Il y a un 5% qui ne respectent pas trop les mesures. Ce sont eux qui se font remarquer.»

Le tourisme est le cœur de l’économie suttonnaise, rappelle son DG. «Enlevez le tourisme et il ne reste plus grand-chose comme économie», laisse tomber M. Largy.