La Ville de Cowansville annonce la reprise de certaines activités sportives et de plein air, dont l’ouverture des terrains de tennis, à compter du 20 mai.
La Ville de Cowansville annonce la reprise de certaines activités sportives et de plein air, dont l’ouverture des terrains de tennis, à compter du 20 mai.

Reprise de certaines activités à Cowansville

Suite aux dernières annonces du gouvernement provincial concernant la reprise graduelle de quelques services, la Ville de Cowansville annonce qu’elle procédera à l’ouverture de certaines activités sportives et de plein air.

En date du 20 mai, les terrains de tennis au Centre de la nature, à l’école Massey-Vanier et à l’école St-Léon seront ouverts en dehors des heures scolaires. Des directives spécifiques seront affichées près des terrains.

De plus, les citoyens pourront mettre à l’eau leur embarcation sans moteur au débarcadère municipal, situé au coin du boulevard Désourdy et de la rue Mackinnon.

Rappelont que le 13 mai, le gouvernement a annoncé un plan de reprise graduelle de la pratique de certaines activités sportives, de loisir et de plein air qui se déroulent à l’extérieur et qui permettent le respect des consignes de la Santé publique, notamment la distanciation sociale.

Ainsi, les activités sportives et de plein air en pratique libre autorisées à Cowansville sont : la course à pied, le vélo, la planche à pagaie, l’apnée sportive, la pêche, la randonnée pédestre, la randonnée à cheval extérieure, le canot, le kayak, le tennis, l’athlétisme, la natation en eau libre, le patin à roulettes, la voile et le golf.

Toutefois, trois endroits demeurent pour l’instant fermés, soit la pumptrack, située au parc Pierre-Lussier, ainsi que le skatepark et la piste de BMX au Centre de la nature. La municipalité travaille actuellement sur un horaire de réouverture pour ces endroits.

Malgré la reprise de certaines activités, la Ville de Cowansville désire rappeler aux citoyens l’importance de respecter les deux mètres de distanciation sociale en tout temps, ainsi que l’interdiction des rassemblements.