Alors que l’Estrie s’apprête à passer au rouge jeudi, soit le palier d’alerte maximale, le nombre de cas continue de s’accroître dans la région.
Alors que l’Estrie s’apprête à passer au rouge jeudi, soit le palier d’alerte maximale, le nombre de cas continue de s’accroître dans la région.

Plusieurs nouveaux cas de COVID-19 dans la région de Granby

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Alors que l’Estrie s’apprête à passer au rouge jeudi, soit le palier d’alerte maximale, le nombre de cas continue de s’accroître dans la région. Parmi ceux-ci, la santé publique recense un nouveau décès lié au virus. Il s’agit d’une résidente du centre d’hébergement Le Riverain de Granby.

Le week-end dernier, l’Estrie a enregistré la plus forte croissance du nombre de COVID-19 depuis le début de la pandémie. La situation est à ce point critique que de nouvelles directives plus restrictives ont été émises par la santé publique pour le secteur de Granby. Ces mesures s’appliquent principalement dans les résidences pour personnes âgées, où les éclosions sont nombreuses. Une résidente du Riverain, testée positive il y a quelques jours puis transférée dans un centre spécialisé à Sherbrooke, vient d’ailleurs de succomber au coronavirus.

Dès les premières éclosions au centre d’hébergement privé de la rue Principale à Granby, il y a quelques semaines, plusieurs mesures ont été mises en place pour éviter la propagation du virus. Malgré le suivi serré fait par les équipes de l’établissement, de concert avec la santé publique, le nombre de cas augmente périodiquement.

«On fait d’énormes efforts depuis le début [de la pandémie] pour ne pas faire entrer la COVID et pour ne pas qu’elle se propage. Mais, d’une semaine à l’autre, on a toujours un cas qui s’ajoute. C’est un virus tellement [sournois]. Et là, une de nos résidentes est décédée à Sherbrooke. C’est très triste. C’était une dame appréciée ici», a confié le directeur général du Riverain, Normand Breault.

Jusqu’ici, l’éclosion au sein de la résidence pour aînés a englobé 12 usagers et 5 employés. L’ensemble du personnel et des résidents ont passé des tests de dépistage lundi. M. Breault «se croise les doigts» en attendant les résultats, qui devraient être divulgués sous peu. Le prochain dépistage au Riverain est prévu le 16 novembre.

Une dame qui résidait au centre d’hébergement Le Riverain à Granby ayant contracté le coronavirus est décédée après avoir été transférée dans un centre spécialisé à Sherbrooke.

Nombreuses éclosions

Plusieurs nouvelles éclosions de COVID-19 ont aussi été répertoriées par la santé publique dans la région. L’une d’elles est en cours à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, à Cowansville. On y dénombre en date de lundi 9 usagers et deux employés infectés.

La situation est également critique à la Résidence du Mont. L’établissement de la rue Denison à Granby compte deux employés de plus ayant contracté le virus, pour un total de 11 membres du personnel. À cela s’ajoutent 36 résidents, dont un est décédé. La direction du centre d’hébergement privé n’a pas rappelé La Voix de l’Est, lundi.

Les effectifs du CHSLD Leclerc, sis à même l’hôpital de Granby, combattent aussi la COVID-19. Jusqu’ici, 11 résidents, dont un a succombé, et 9 employés ont été testés positifs.

De son côté, le Collège Mont-Sacré-Coeur à Granby, compte un cas supplémentaire, portant le nombre global à 9.

Selon le relevé de la santé publique, plusieurs autres organisations sont toujours aux prises avec de plus petites éclosions (moins de 5 cas) : l’école Haute-Ville de Granby, la Garderie de l’Espoir, une entreprise agroalimentaire, une compagnie spécialisée dans les produits métalliques, un lieu de culte et un service de location de logements, tous en Haute-Yamaska, ainsi qu’un atelier mécanique et une entreprise agricole dans La Pommerie.

De plus, 53 membres d’Équipe Sarrazin à Granby, spécialisée dans l’attrapage de volaille, ont contracté la COVID-19 depuis le début d’une éclosion au sein de cette entreprise.