«Il y a des choses qui se préparent actuellement. Elles vont permettre aux citoyens de Granby de mettre un peu de joie dans leur coeur, malgré la situation difficile dans laquelle on vit», dit le directeur général de la Ville, Michel Pinault.
«Il y a des choses qui se préparent actuellement. Elles vont permettre aux citoyens de Granby de mettre un peu de joie dans leur coeur, malgré la situation difficile dans laquelle on vit», dit le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Pas d’événements à Granby cet été

Aucun événement public, incluant les ventes de garage, ne sera permis à Granby d’ici le 31 août. À l’instar de la Ville de Bromont, les élus ont adopté une résolution en ce sens, lors de la dernière séance du conseil municipal.

Cette résolution fait écho à celle qui avait été adoptée le mois dernier pour suspendre toutes les activités spéciales et événements jusqu’au 23 juin.

«Quand on avait adopté la résolution, c’était avant que le gouvernement annonce la cessation des activités pour l’été. On avait choisi d’arrêter la date à la veille de la Fête nationale parce qu’on avait espoir qu’il y en ait une. (...) Mais on n’a pas le choix, c’est le gouvernement qui nous dicte la règle», fait valoir le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Cette mesure inclut les ventes de garage estivales, car elles sont propices aux rassemblements, souligne-t-il.

L’organisme Vie culturelle et communautaire de Granby a par ailleurs annoncé mardi l’annulation des festivités 2020 de la Fête nationale du Québec.

Animation

Le DG souligne toutefois qu’une équipe de la Ville travaille sur différents projets qui feront en sorte que la municipalité sera malgré tout animée. Des événements qui se dérouleront dans le respect des règles de distanciation sociale seront annoncés dans les prochaines semaines, laisse-t-il entendre.

«Il y a des choses qui se préparent actuellement. Elles vont permettre aux citoyens de Granby de mettre un peu de joie dans leur coeur, malgré la situation difficile dans laquelle on vit», dit Michel Pinault.

Le maire Pascal Bonin a pour sa part invité les citoyens à découvrir de nouveaux loisirs, comme le jardinage, qui a la cote par les temps qui courent, ou la lecture. La bibliothèque Paul-O-Trépanier a une offre élargie de livres numériques, a-t-il souligné.

«On peut faire du vélo, aller dans les parcs. Il y a toutes sortes de choses qu’on n’a peut-être pas le temps de faire habituellement ou qu’on ne fait pas. Mais c’est peut-être le temps de les faire. (...) On peut se découvrir de nouvelles passions», croit-il.

Il incite par ailleurs les Granbyens à continuer à faire preuve de «discipline», en cette période où un déconfinement progressif commence à s’opérer.