Le camp de jour du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin n’ouvrira pas cet été.
Le camp de jour du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin n’ouvrira pas cet été.

Pas de camp de jour au CINLB cet été

Déception pour le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB), qui ne pourra pas offrir son camp de jour cet été. Les locaux de l’organisme ne sont pas compatibles avec les mesures sanitaires en vigueur.

« Nous sommes très déçus de ne pas pouvoir offrir cette activité enrichissante pour nos jeunes. Leur bien-être et leur sécurité sont au cœur de nos décisions. Nous savons que plusieurs seront peinés, ce sera toutefois partie remise pour l’an prochain», explique la responsable de l’éducation au CINLB, Marianne Labrie.

Pas moins de 400 jeunes profitent chaque été de ce camp de jour en plein air à Granby.

Accueil, boutique et sens unique

Une nouvelle configuration de l’accueil du pavillon principal et de la boutique permettra toutefois leur réouverture dès lundi. Certains services y seront offerts exclusivement, «ce qui changera quelque peu les habitudes de la clientèle», avertit la responsable des communications du CINLB, Valérie Blainville. Les toilettes intérieures et extérieures demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre.

Après deux semaines d’essai, le sens unique qui avait été établi dans les sentiers La Prucheraie et Le Marécage est maintenant là pour rester.

Le CINLB conseille de préparer sa visite en s’informant sur le site web de l’organisme.