Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

L’Estrie reste stable 

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La situation épidémiologique de l’Estrie demeure stable un jour de plus avec l’ajout de 41 nouveaux cas confirmés de COVID-19, maintenant ainsi la moyenne mobile de la dernière semaine à 44 nouveaux cas par jour.

Toutefois, un nouveau décès dans la communauté est à déplorer. Il s’agit du sixième décès en cinq jours d’Estriens atteints de la COVID-19 qui vivaient à domicile.

Le bilan est maintenant de 12 764 Estriens infectés par la COVID-19 depuis le début de la pandémie, dont 330 sont décédés des complications liées au coronavirus.

Les décès à domicile soulèvent l’inquiétude dans la population. Mais il faut préciser que ces personnes sont peut-être décédées à l’hôpital si leur état de santé lié à la COVID-19 s’était aggravé dans les jours ou les semaines suivant leur diagnostic.

En effet, l’indication par la Santé publique d’un décès « dans la communauté » fait référence au lieu où vivait la personne avant son décès, donc dans une maison ou un appartement privé, et non pas dans un CHSLD, une résidence privée pour aînés (RPA) ou une résidence intermédiaire (RI) par exemple.

Il s’agit du 64e décès à survenir chez des personnes qui vivaient à domicile au moment de contracter la COVID-19.

Du côté des hospitalisations, on note mardi une légère diminution du nombre de personnes luttant contre les complications de la COVID-19 à l’hôpital avec un total de 21 personnes hospitalisées, dont quatre se trouvent aux soins intensifs. Il y en avait 24 lundi.

Situation dans les différents RLS

Des 41 cas rapportés mardi, 20 proviennent du réseau local de services (RLS) de la Haute-Yamaska et 12 de Sherbrooke.

Des 387 Estriens toujours infectés par la COVID-19 (les cas actifs), c’est dans le RLS du Granit que l’on retrouve le plus grand nombre de personnes infectées au prorata de la population, alors que les RLS de Sherbrooke, de la Haute-Yamaska, de la Pommeraie, de Coaticook, du Haut-Saint-François et des Sources en comptent pratiquement tous autant au prorata de leur population respective.

Le RLS de Memphrémagog est relativement épargné pour le moment.

La vaccination se poursuit aussi à bon rythme avec pour le moment un peu plus de 28% de la population de l’Estrie ayant reçu une première dose de l’un des vaccins contre la COVID-19.

Il y a eu 64 décès de personnes qui vivaient dans la communauté (à domicile) depuis le début de la pandémie, que l'on voit représenter par des lignes vertes sur cette ligne du temps. En gris, on peut voir la courbe de tous les décès liés à la COVID-19 depuis le début de la pandémie en Estrie.

AstraZeneca pour les 45 ans et plus

À la suite des recommandations du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ), la santé publique élargit l'accès au Dès le mercredi 21 avril, les personnes de 45 ans et plus pourront recevoir le vaccin AstraZeneca en prenant rendez-vous sur Quebec.ca/vaccinCovid. Plusieurs dates sont disponibles, dans différents réseaux locaux de services :

  • Sherbrooke : 20, 21, 22 et 23 avril ET sans rendez-vous tous les jours de 17 h à 20 h   
  • Granby : Complet pour le moment
  • Magog : 20 et 21 avril  
  • Val-des-Sources : 24 avril 
  • Cowansville : 19 et 20 avril  
  • Lac-Mégantic : Complet pour le moment
  • Windsor : 21 avril  
  • East Angus : 22 avril  
  • Coaticook : 21 avril