Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Il y a 12 000 doses du vaccin AstraZeneca (ou Covishield) disponibles en Estrie pour les personnes de 45 ans et plus.
Il y a 12 000 doses du vaccin AstraZeneca (ou Covishield) disponibles en Estrie pour les personnes de 45 ans et plus.

L’Estrie rattrape son retard pour la vaccination

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’Estrie devrait rapidement rattraper son retard par rapport aux autres régions du Québec en ce qui concerne la vaccination. La moyenne provinciale se situe à 28,5 %, alors 27,4 % des Estriens ont été vaccinés jusqu’à présent.

Pour y arriver, les Estriens devront cependant être nombreux à accepter de recevoir le vaccin AstraZeneca (ou Covishield).

Depuis mercredi matin, les personnes âgées de 45 ans et plus peuvent recevoir le vaccin. La tranche d’âge de 45 à 54 ans représente 64 500 personnes en Estrie.

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a ouvert 6000 plages horaires mercredi matin pour permettre à toutes les personnes de 45 ans et plus (le 45e anniversaire doit être dépassé) de se faire vacciner avec AstraZeneca.

Il y avait déjà 6000 plages horaires disponibles sur la plateforme clicsante.ca.

Au total, ce sont donc 12 000 personnes qui pourront se faire vacciner avec l’AstraZeneca au cours des prochaines semaines.

Or une fois ces 12 000 doses écoulées, le CIUSSS de l’Estrie ignore quand il recevra d’autres doses d’AstraZenaca parce qu’il n’y en a plus de disponibles au niveau provincial.

« C’est premier arrivé, premier servi. Les autres devront patienter », explique Jean Delisle, directeur de la campagne de vaccination en Estrie.

« La vaccination va toujours bon train en Estrie, avec 4239 plages horaires consommées sur 5200 du 17 au 19 avril. Ça veut dire que c’est toujours populaire », indique Jean Delisle.

D’autres arrivages des vaccins de Pfizer-BionTech et de Moderna ont été annoncés mardi soir au CIUSSS de l’Estrie-CHUS. En point de presse mercredi matin, Jean Delisle n’avait pas encore pu analyser les nouvelles données qui lui avaient été fournies.

La vaccination a aussi commencé dans les pharmacies de l’Estrie depuis bientôt une semaine.

« Je n’ai pas l’information à savoir comment ça se passe dans les pharmacies, car les pharmacies reçoivent leurs doses directement du ministère de la Santé et des Services sociaux. Les doses ne transitent pas par nous », indique-t-il.

Ce ne sera toutefois pas le cas avec l’entreprise BRP, qui bénéficiera du soutien du CIUSSS de l’Estrie-CHUS pour offrir sa clinique de vaccination et qui recevra les doses directement du CIUSSS. « On se prépare pour que la vaccination chez BRP commence à la mi-mai », indique M. Delisle.

Rappelons que la région de l’Estrie compte 489 741 résidents, dont 2439 résidents en CHSLD, 8322 résidents en résidences privées pour aînés (RPA), 19 326 travailleurs de la santé en contact direct avec la clientèle, ainsi que 459 654 autres personnes.

Mercredi, 134 189 personnes avaient reçu au moins une dose d’un des vaccins.