Les sentiers de randonnée du Parc d’environnement naturel de Sutton ouvrent ce mercredi, tandis que les sentiers de vélo de montagne de Plein air Sutton/MTB accueilleront les cyclistes dès le 30 mai.
Les sentiers de randonnée du Parc d’environnement naturel de Sutton ouvrent ce mercredi, tandis que les sentiers de vélo de montagne de Plein air Sutton/MTB accueilleront les cyclistes dès le 30 mai.

Les sentiers de nouveau accessibles à Sutton

Il y a une certaine fébrilité dans l’air. Le beau temps s’amène et les pieds frétillent d’impatience. Après des semaines de dégel et de fermeture en raison de la pandémie, les sentiers de randonnée et de vélo de montagne ouvriront mercredi à Sutton.

Le réseau du Parc d’environnement naturel de Sutton (P.E.N.S.) ouvre ses sentiers graduellement et prudemment dès ce mercredi. Une partie des sentiers demeurera fermée en raison de leur état, de même que le poste d’accueil.

«Comme d’habitude à pareille date, les sentiers rouvriront secteur par secteur au fur et à mesure de leur assèchement, peut-on lire sur le site Web et la page Facebook du parc. Les visites au Round Top et au lac Spruce seront déconseillées jusqu’à la fin de la pandémie pour minimiser les risques de rassemblement.»

Ces deux secteurs sont les plus populaires du P.E.N.S., ce qui se résulte souvent par une présence de plusieurs usagers aux points de vue.

Le parc demande aux randonneurs de respecter le code du randonneur en contexte de pandémie élaboré par Rando-Québec. Ce code demande notamment de respecter les consignes relatives aux déplacements entre régions, qui ne sont pas recommandés jusqu’à présent par le gouvernement. «Ces déplacements devraient se limiter à ceux liés à des raisons médicales et au travail, dans un contexte où le télétravail n’est pas possible», selon Québec.

En plus des mesures sociosanitaires déjà en vigueur, le code du randonneur demande également de tenir son chien en laisse, avec une laisse de 1,5 m maximum, de prévenir les autres de sa volonté de les dépasser, de se croiser dos à dos et, si possible, à 2 mètres de distance. De plus, lors d’un croisement, la priorité revient à ceux qui montent.

Vélo 10 jours plus tard

En règle générale, les sentiers de vélo de montagne de Plein air Sutton/MTB ouvrent plus tard en saison. Cette fois-ci, les cyclistes seront admis dès le 30 mai. «Les gens sont pressés de rouler, constate Patrick Ménard, responsable des communications pour l’organisme. Dans les Cantons-de-l’Est, je sais que ça roule déjà à Bromont. Alors on ouvre pour satisfaire les usagers du réseau. Mais, avant, on veut s’assurer d’être prêts à accueillir les gens.»

Des corvées de nettoyage des sentiers ont déjà été réalisées et une autre corvée bénévole se tiendra samedi prochain. «C’est une immense logistique ! On a un grand engouement pour notre corvée. Les corvées de l’an dernier ont attiré des gens, mais pas autant. Les gens se sentent concernés pour développer leur réseau.»

Ce volontariat pour venir travailler dans les sentiers semble témoigner de la fébrilité des cyclistes, plus grande encore cette année.

Les bénévoles s’impliquent surtout pour participer à l’amélioration du réseau parce qu’ils vont rouler plus souvent à Sutton, selon un sondage maison réalisé par Plein air Sutton/MTB.

Plusieurs cyclistes de montagne ont l’habitude d’aller dans les sentiers américains, ce qu’ils ne pourront vraisemblablement pas faire de sitôt.

Cette journée sera consacrée aux modifications de certains sentiers et à la création d’un nouveau, au sommet du réseau. Plutôt que d’attendre les subventions demandées, l’organisme demande l’aide de bénévoles pour continuer à ajouter des kilomètres roulables et attirer davantage d’adeptes.

«Si on n’a pas de sentiers à offrir, on va rester secondaire. Pour devenir une destination majeure, il faut développer. Il y a tellement de potentiel, alors on s’attaque à ça cette année.»

Le protocole de la CNESST sera communiqué aux bénévoles. Quant aux amateurs de vélo de montagne, des recommandations de la Fédération des sports cyclistes du Québec et la Fédération des stations de ski seront mises en évidence et communiquées aux utilisateurs du réseau.