Le Protecteur du citoyen favorable au port du masque obligatoire

Après avoir reçu un grand nombre de demandes concernant le port obligatoire du masque dans les lieux publics fermés, le Protecteur du citoyen a annoncé publiquement, mardi après-midi, qu’il considérait « cette décision raisonnable ».

En réponse aux citoyens « anti-masque », le Protecteur du citoyen a manifesté son accord quant à la récente décision du gouvernement du Québec de rendre obligatoire le port du masque dès le 18 juillet prochain. 

Le Protecteur du citoyen a d’ailleurs dit « [encourager] le port du masque dans les lieux publics fermés puisque cette mesure vise à mieux protéger la santé et la sécurité des citoyennes et des citoyens en période de crise sanitaire ». 

Dans son communiqué, le Protecteur du citoyen rappelle également à la population que les enfants de moins de douze ans, les personnes ayant des maladies chroniques ou celles qui ne sont pas aptes à mettre ou retirer elles-mêmes le masque « ne sont pas visées par l’obligation de porter le couvre-visage ». 

Le Protecteur du citoyen du Québec est un « ombudsman impartial et indépendant ». Sa mission est de « prévenir et corriger le non-respect des droits, les abus, la négligence, l’inaction ou les erreurs commises à l’égard des citoyens en contact avec un ministère ou un organisme du gouvernement du Québec ou un établissement du réseau de la santé et ses services sociaux ».