Le CIUSSS reprend certaines de ses activités

Six nouvelles personnes ont été testées positives à la COVID-19 au cours des dernières 24 heures en Estrie, alors que le bilan des décès demeure stable à 25 depuis plus d’une semaine. Il y a présentement deux personnes toujours hospitalisées aux soins intensifs à cause des complications liées au nouveau coronavirus.

Avec les premières phases de déconfinement qui se sont amorcées lundi dans la région, le CIUSSS se prépare aussi à recommencer certaines de ses activités qui avaient été ralenties ou même complètement arrêtées.

« Pour les prochains jours et les prochaines semaines, j’insiste sur la prudence. Tout en regardant les effets de la mesure de déconfinement, nous allons redémarrer un certain nombre d’activités, par exemple le CT-scan et des visites chez les médecins spécialistes », a indiqué vendredi le président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie-CHUS Stéphane Tremblay.

« Même si ça va bien en Estrie, on est à l’écoute de ce que vivent d’autres partenaires, de ce qui est tenté ailleurs, des leçons apprises à mettre en place, afin qu’on soit prêts s’il y a une deuxième vague », ajoute le Dr Tremblay.

Taux d’occupation très bas

Pendant ce temps en Estrie, la plupart des salles d’urgence affichent des taux d’occupation de leurs civières très bas. À l’urgence de l’Hôpital Fleurimont par exemple, on comptait à 13h lundi 14 patients pour les 28 civières, alors qu’au même moment, il y avait 34 patients pour 44 civières à l’Hôtel-Dieu et 9 patients pour 16 civières à l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville.

Les salles d’urgences d’Asbestos (1 patient pour 7 civières), de Coaticook (1 patient pour 6 civières) et du Granit (2 patients pour 5 civières) étaient presque vides.

Pendant ce temps, la salle d’urgence du Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog était plus sollicitée avec 9 patients pour 7 civières, tout comme celle de l’Hôpital de Granby avec 22 patients pour 20 civières.