À Ottawa, 267 décès sont associés à la COVID-19 depuis le mois de février.
À Ottawa, 267 décès sont associés à la COVID-19 depuis le mois de février.

L’absence des touristes fait mal à l’économie ottavienne

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Les pertes de revenus pour les entreprises associées à l’absence quasi totale de touristes dans la capitale fédérale en raison de la COVID-19 frôlent le milliard et demi de dollars, selon un rapport soumis mardi à la Ville d’Ottawa concernant les répercussions économiques de la pandémie.

«Le tourisme, troisième moteur économique en importance de la ville, est l’un des secteurs les plus touchés, avec une baisse des dépenses des visiteurs estimée à 1,4 milliard de dollars cette année», signale le document remis au Comité des finances et du développement économique de la Ville d’Ottawa.

Le rapport indique que malgré une perte de 53 600 emplois entre février et juillet, la stabilité de l’emploi dans la fonction publique, l’augmentation des dépenses publiques pendant la pandémie et la vigueur du secteur technologique feront en sorte qu’Ottawa traversera mieux la tempête que la plupart des autres grandes villes canadiennes.

LA COVID-19 EN CHIFFRES

Par ailleurs, Santé publique Ottawa a annoncé mardi une nouvelle mortalité liée au nouveau coronavirus. Le nombre de décès associés à la maladie depuis le mois de février s’élève à 267 dans la capitale.

Les autorités ont aussi rapporté huit nouveaux cas, mardi.

Dix personnes étaient hospitalisées en raison du virus, dont une était aux soins intensifs.

Depuis le début de février, les autorités ont dénombré 2975 cas confirmés de la COVID-19 à Ottawa, une ville dont la population dépasse le million d’habitants. La maladie a entraîné l’hospitalisation de 284 personnes dans la capitale.