L’Amway Center d’Orlando, en Floride
L’Amway Center d’Orlando, en Floride

La NBA s’installera sous peu en Floride, où les cas de COVID-19 atteignent des records

Le nombre de cas de coronavirus a continué d’augmenter jeudi, incluant un record pour une seule journée en Floride.

Dans la NBA, neuf autres joueurs ont obtenu un test positif entre le 24 et le 29 juin ; ça porte le total à 25 depuis le début des tests, le 23 juin.

Chez les membres du personnel des clubs qui joueront à Disney, 10 personnes ont été déclarées positives.

Les équipes arriveront la semaine prochaine, en vue de la relance de la saison.

Jeudi, les services de santé de la Floride ont enregistré 10 109 nouveaux cas positifs, un record d’une journée pour l’état.

La NBA espère que des règles très restrictives assureront la sécurité des joueurs et du personnel, au campus situé près d’Orlando.

«Il y a tellement d’incertitude, a dit DeMar DeRozan, des Spurs. Nommez-moi un joueur qui peut vous donner une réponse sur quoi que ce soit. J’aimerais pouvoir vous donner une réponse.»

«C’est dur. Nous devons juste prendre les choses au jour le jour. Parfois, ça devient écrasant et frustrant d’essayer de tout comprendre.»

En pourcentage, les chiffres de la NBA sont bien inférieurs au taux de tests positifs dans de nombreuses zones chaudes, y compris la moyenne en Floride. Avec 351 joueurs testés jusqu’au 29 juin, la ligue a un taux de tests positifs de 7,1 %. Parmi les 884 membres du personnel des équipes, il y a eu 10 résultats positifs — un taux de 1,1 %.

En vertu de la politique de la NBA, tout joueur, entraîneur ou membre du personnel dont le test est positif restera en isolement jusqu’à ce qu’il satisfasse aux protocoles de santé publique pour l’interrompre. Il faudra aussi l’autorisation d’un médecin.

À Disney, les préparatifs se poursuivent. Des formations vont arriver dès mardi.

Des terrains d’entraînement ont été mis en place dans les salles de bal des hôtels.

Les arénas pour les matchs sont en train d’être aménagés, et certains membres du personnel s’apprêtent à commencer leurs quarantaines.

«J’ai confiance en la NBA et la bulle, a dit la recrue Zion Williamson, des Pelicans. Nous allons être dans un environnement sûr. C’est beaucoup à absorber, mais je suis excité.»

Il en va de même pour Anthony Davis, des Lakers. Mais il reste conscient des chiffres.

«Pour la sécurité de tous les joueurs et des gens là-bas, je pense que tout le monde va être porté à suivre les règles, a déclaré Davis. Je ne pense pas que les gars vont se mettre eux-mêmes en danger, ou mettre en danger d’autres joueurs et le personnel.»

«La NBA et (le commissaire) Adam Silver ont parlé de faire tout leur possible pour que la bulle soit aussi sécuritaire que possible. Je leur fais confiance.»