L’indice composé S&P/TSX a gagné 350,76 points, soit 2,8 %, pour terminer la séance à 13 083,50 points.
L’indice composé S&P/TSX a gagné 350,76 points, soit 2,8 %, pour terminer la séance à 13 083,50 points.

La Bourse de Toronto clôture en hausse, gains dans l'énergie

TORONTO — La Bourse de Toronto a clôturé en hausse, lundi, soutenue par les gains du secteur de l’énergie, même si le cours du pétrole brut a retraité à son plus faible niveau depuis 2002.

L’indice composé S&P/TSX a gagné 350,76 points, soit 2,8 %, pour terminer la séance à 13 083,50 points.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 690,70 points, soit 3,2 %, à 22 327,48 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 a progressé de 85,18 points, ou 3,4 %, à 2626,65 points. L’indice composé du Nasdaq s’est emparé de 271,77 points, soit 3,6 %, à 7774,15 points.

Le secteur torontois de l’énergie a progressé de près de 12 %, les actions de MEG Energy et de Canadian Natural Resources ayant avancé de 22 % et 18 % respectivement.

Ce groupe a progressé même si la faiblesse de la demande attribuable à la COVID-19 et la guerre des prix entre la Russie et l’Arabie saoudite ont continué à chuter les prix du pétrole brut, qui ont brièvement retraité sous la barre des 20 $ US le baril.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 1,40 $ US à 20,09 $ US le baril.

Selon le stratège en investissement Craig Fehr, de la firme Edward Jones, certains investisseurs sont à la recherche d’aubaines dans un secteur qui offre une performance largement inférieure au reste du marché.

«Peut-être est-ce la raison pour laquelle nous observons une petite reprise dans les prix des actions de l’énergie», a-t-il noté.

Neuf des onze grands secteurs de la Bourse de Toronto ont avancé, notamment ceux des services aux collectivités, des technologies de l’information et de l’industrie.

Le groupe des matériaux a pris 0,55 % malgré le recul des prix de l’or, puisque le moral semblait plus favorable au risque, ce qui a nui aux investissements dans les valeurs habituellement considérées comme des refuges.

Ailleurs à la Bourse des matières premières, le cours de l’or a cédé 10,90 $ US à 1643,20 $ US l’once, tandis que le prix du cuivre s’est pour sa part défait de 1,65 cent US à 2,15 $ US la livre.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 70,64 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 71,14 cents US de vendredi.