La Grande Collecte du IGA St-Pierre a permis d’amasser plus de 40 000$ pour trois organismes de la région.
La Grande Collecte du IGA St-Pierre a permis d’amasser plus de 40 000$ pour trois organismes de la région.

IGA St-Pierre récolte plus de 700 000 canettes et bouteilles

La première mouture de La Grande Collecte IGA St-Pierre a permis de récolter un peu plus de 40 000 $. L’initiative a connu un tel succès le week-end dernier qu’elle reviendra les samedis 16 et 23 mai, confirme le propriétaire du supermarché granbyen.

Pas moins de sept camions remorques de 53 pieds ont été nécessaires pour entreposer les 640 000 canettes d'aluminium et bouteilles de plastique, les 100 000 bouteilles de verre ainsi que les nombreux contenant consignés utilisés par les microbrasseurs, ces-derniers n'ayant pas encore été comptabilisés.  

«C’est exceptionnel, les gens sont mobilisés», rapporte le propriétaire de l’épicerie, Miguel St-Pierre.

Une cinquantaine de bénévoles étaient en action le week-end dernier.

Certaines personnes ont même bonifié leur don d’un chèque. «C’est vraiment au-delà de mes attentes», reconnaît M. St-Pierre.

En organisant cette collecte de contenants consignés, on souhaitait faire d’une pierre deux coups : récolter des dons pour trois organismes de la région et renflouer l’inventaire de canettes et de bouteilles des brasseurs de bières, dont la production est ralentie en raison d’une pénurie de contenants consignés.

Une file de véhicules s’étirait sur une bonne portion du boulevard David-Bouchard samedi. Une dizaine d’employés ont été appelés en renfort pour répondre à la demande.

Depuis l’imposition des mesures de distanciation sociale, le retour des contenants consignés dans les magasins est devenu une opération impossible à réaliser.

Les citoyens étaient donc invités à se rendre dans le stationnement du Zoo de Granby de 10h à 16h, samedi et dimanche, où ils avaient le choix de se faire rembourser leurs contenants ou d’en faire don. Personne ne se serait prévalu de cette option, selon Miguel St-Pierre.

Les gens se rendaient eux-mêmes près des «zones de dépôt» pour y laisser leurs contenants consignés.

Les profits seront distribués à SOS Dépannage Moisson Granby, au volet santé mentale de la Fondation du centre hospitalier de Granby et à la Fondation du Zoo de Granby.

Des bénévoles «en or»

Afin de limiter les contacts, «une équipe de 50 bénévoles en or» gérait la circulation et veillait à ce que les mesures de distanciation sociale soient respectées, mentionne l’épicier. Les gens se rendaient eux-mêmes près des «zones de dépôt» pour y laisser leurs contenants consignés.

Ici, un bénévole assurant la circulation.

Dix employés ont été appelés en renfort pour répondre à la demande.

«Hier (samedi), ça faisait la file jusque dans la rue», assure M. St-Pierre.