La Ville de Granby a procédé au rappel de la majorité de ses employés permanents et de plusieurs employés réguliers et temporaires, indique son directeur général, Michel Pinault.
La Ville de Granby a procédé au rappel de la majorité de ses employés permanents et de plusieurs employés réguliers et temporaires, indique son directeur général, Michel Pinault.

Granby a rappelé au travail la majorité de ses employés

La Ville de Granby a procédé au rappel de la majorité de ses employés permanents et de plusieurs employés réguliers et temporaires, après avoir été contrainte en mars dernier de mettre à pied de façon temporaire près de la moitié de ses effectifs, en excluant les policiers et les pompiers.

Les techniciens en prévention incendie figurent pour l’heure parmi les employés permanents qui n’ont toujours pas réintégré leurs fonctions, selon le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Des aménagements devront être réalisés à leurs espaces de travail pour permettre le respect des règles de distanciation sociale, liées à la pandémie. «Ils étaient huit dans un espace déjà assez exigu. On essaie de répartir le personnel dans différents édifices pour que les règles de santé publique soient appliquées», dit-il.

Selon M. Pinault, l’objectif est que les techniciens en prévention incendie reviennent en poste la semaine prochaine ou la suivante, au plus tard.

Des employés permanents de la bibliothèque Paul-O.-Trépanier tardent également à être rappelés, car l’endroit n’est toujours pas rouvert au public.

«On travaille sur un projet pour être prêt quand le gouvernement nous dira qu’on peut rouvrir les édifices municipaux ou les bibliothèques en mettant en place certaines mesures. On est en discussion avec l’association des bibliothèques pour voir comment ça pourrait être fait. Nous sommes dans une période de transition», dit M. Pinault.

Un employé par camionnette

Plus d’une vingtaine d’employés réguliers et temporaires du service des travaux publics ont en outre été rappelés au travail au cours des dernières semaines afin de donner un coup de main à leurs collègues à l’entretien de la Ville.

Michel Pinault souligne qu’il ne faut pas s’étonner ces temps-ci de voir par exemple quatre cols bleus s’activer autour d’une plate-bande et de voir qu’ils se déplacent dans autant de camionnettes.

«Les employés doivent voyager seuls dans leur camionnette actuellement. Ils ne peuvent pas être deux, à cause des règles de distanciation. C’est ce qui explique le fait qu’il y a beaucoup de camionnettes dans certains secteurs lorsqu’une équipe doit se déplacer. Auparavant, il n’y aurait peut-être eu que deux camionnettes», précise le directeur général.

La Ville de Granby compte 598 employés. En excluant les policiers et les pompiers, ce nombre s’établit à 429. Dans la foulée de la crise sanitaire, ce sont 199 mises à pied temporaires et sans solde qui ont été réalisées en mars dernier. Cela représentait 46 % du personnel.