Les propriétaires du restaurant Le Esmond, Cédrik Duhamel, Benjamin Dunhamel et Antoine Bossé
Les propriétaires du restaurant Le Esmond, Cédrik Duhamel, Benjamin Dunhamel et Antoine Bossé

Faire une différence un poke bowl à la fois

Comme tous les restaurateurs du Québec, les trois propriétaires du Esmond se retrouvent dans une situation difficile en raison de la COVID-19. « À la place de s’apitoyer sur notre sort, on a décidé d’aider », lance le copropriétaire Cédrik Duhamel. Les entrepreneurs ont choisi de redonner à la communauté en organisant le Pokedons: pour chaque poke bowl vendu, 10 $ sera remis à la Fondation du centre hospitalier de Granby (CHG).

L’événement, qui se déroule les 2 et 3 juin de 16 h 30 à 19 h 30, a déjà permis de vendre plus de 200 billets.

« On a dépassé notre objectif, c’est vraiment agréable », se réjouit Cédrik.

Les amoureux de ce plat traditionnel hawaïen peuvent se procurer leur billet (20 $) sur le site www.jedonneenligne.org/fondationchg/POKEDON/ et choisir la plage horaire à laquelle ils viendront récupérer leur plat au resto de la rue Saint-Charles.

Malgré une baisse de revenus de près de 90 %, les proprios du Esmond souhaitent se réinventer tout en continuant de s’impliquer dans la communauté.

L’équipe de la Fondation du CHG a grandement apprécié cette initiative.

« La santé, ça touche tout le monde: nos parents, nos enfants, nos amis... Ce qui est encore plus remarquable, c’est que tous les restaurateurs travaillent très forts de leur côté pour se réinventer et survivre en attente de la réouverture. Les entreprises ont déjà beaucoup à penser de leur côté » a réagi Suzanne Surette, directrice générale de la Fondation.