Un nouveau projet de solidarité citoyenne, en partenariat avec la Direction de la santé publique, ainsi qu’une option de clavardage seront désormais offerts, a annoncé vendredi le maire de Granby, Pascal Bonin, à l’occasion d’un point de presse réalisé par vidéoconférence.
Un nouveau projet de solidarité citoyenne, en partenariat avec la Direction de la santé publique, ainsi qu’une option de clavardage seront désormais offerts, a annoncé vendredi le maire de Granby, Pascal Bonin, à l’occasion d’un point de presse réalisé par vidéoconférence.

Deux nouveaux volets pour bonifier le service Granby à l’écoute!

Le service téléphonique Granby à l’écoute! est bonifié. Deux nouveaux volets ont été développés pour maximiser la portée de la ligne de bienveillance lancée par l’administration municipale dès le début de la crise de la COVID-19.

Un nouveau projet de solidarité citoyenne, en partenariat avec la Direction de la santé publique, ainsi qu’une option de clavardage seront désormais offerts, a annoncé vendredi le maire de Granby, Pascal Bonin, à l’occasion d’un point de presse réalisé par vidéoconférence.

«Le projet de solidarité citoyenne permettra le jumelage entre des personnes qui désirent faire du bénévolat et des Granbyens qui désirent obtenir du soutien à la suite d’un appel qu’ils auront placé auparavant sur notre ligne téléphonique au (450) 361-6111», a-t-il expliqué.

Un projet pilote a été réalisé au cours des derniers jours pour peaufiner le service de jumelage, souligne la directrice de Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby, Valérie Brodeur, également responsable du volet communautaire au sein de la cellule de gestion de crise de la Ville.

À LIRE AUSSI: Granby à l’écoute: les citoyens se portent bien malgré le confinement

Selon elle, les citoyens qui, pour différentes raisons, ne sont pas en mesure de se rendre à l’épicerie pourraient, par exemple, joindre la ligne téléphonique afin d’être jumelés à un bénévole. Les règles de distanciation sociale seront respectées en tout temps, assure Mme Brodeur.

«Ce projet démontre le bon vouloir de notre communauté à s’unir pour soutenir les personnes les plus vulnérables et à créer un filet social citoyen dans un court délai», relève le maire.

Clavardage

Afin de rejoindre toujours plus de citoyens, une option de clavardage sera en outre disponible sur le site Internet de la Ville, à compter de lundi. Il sera fonctionnel sept jours sur sept, de 10h à 18h. La douzaine de téléphonistes de Granby à l’écoute! assurera le suivi de ce nouveau service.

«Lorsqu’une personne navigue sur notre site Internet à la recherche d’une information, il sera possible pour cette dernière de poser ses questions directement dans la fenêtre de navigation située en bas, à droite de l’écran. Les renseignements demandés ou un accusé de réception suivront dans les meilleurs délais», affirme Pascal Bonin.

Selon lui, un certain délai pourrait être observé, selon la complexité de l’information recherchée, entre le moment où la question est posée et la réponse donnée.

«C’est une autre façon d’être en contact avec la population. On sait qu’il y a beaucoup de questions en ce moment sur comment ça fonctionne à la Ville. C’est un autre canal de communication qu’on essaie de créer», dit le maire Bonin.

Les citoyens qui utiliseront le clavardage devront cependant indiquer leur courriel, précise le chef de la division communications à la Ville, Marc Antoine Morin.

À ce jour, plus de 3000 appels ont été répertoriés par Granby à l’écoute!, dont 682 entrants et 2503 sortants. Les appels réalisés par les téléphonistes, à partir entre autres des listes de détenteurs d’une carte-loisirs, ciblent les personnes de 70 ans et plus, ainsi que les personnes seules.

«Ce qu’on constate, c’est que les gens apprécient l’appel et ils ont souvent besoin d’informations. Ou encore, ils ont simplement besoin de jaser», souligne le directeur général de la Ville, Michel Pinault.