Afin de respecter les normes de distanciation sociale, la table du conseil municipal de la Ville de Granby a été revue pour la séance extraordinaire.

Des mesures fiscales pour aider les citoyens à Granby

Les contribuables de Granby auront droit à un répit. Les élus de Granby ont adopté une résolution et déposé un avis de motion afin de mettre en place une série de mesures pour alléger leur fardeau fiscal, dont celle prévoyant le report des échéances des taxes foncières.

«Le conseil voulait que personne soit soucieux de son prochain compte de taxes. C’est assez difficile comme ça en ce moment. On le reporte en juin. Après, on verra et on s’adaptera de mois en mois. La situation évolue très rapidement», a fait valoir le maire Pascal Bonin, lundi soir, à l’issue de la séance extraordinaire qui s’est déroulée à huis clos. 

Selon la résolution adoptée, le taux d’intérêt est revu à compter de ce mardi à 0% pour tous les versements des comptes impayés de taxes foncières, des droits de mutation, des compensations et autres tarifications, cotisations et créances. En principe, ce taux sera maintenu jusqu’au 21 juin 2020. 

Pour les taxes foncières, l’échéance du 22 avril est reportée au 22 juin. Cela a ainsi un effet domino sur les autres échéances. Celle du 22 juin est remise au 20 août, celle du 20 août au 21 septembre, etc. 

Les frais administratifs de 5$, taxes incluses, chargés habituellement pour les paiements en ligne par carte de crédit à la cour municipale, sont aussi annulés jusqu’au 21 juin 2020.

Aucun frais de retard ne sera comptabilisé pour les livres de la bibliothèque Paul-O.-Trépanier, alors que celle-ci est fermée pour une période indéterminée. 

En contrepartie, le traitement de toutes les demandes de subvention (aide aux commerces et entreprises, toilette à faible débit d’eau, installation de borne électrique, etc.) se poursuivra, a-t-il également été décidé. 

Impact majeur

Les citoyens qui ont déjà transmis à la Ville une série de chèques postdatés pour le paiement de leur compte de taxes remarqueront que le chèque du 22 avril ne sera pas déposé, a souligné le conseiller municipal, président du comité des finances, Jocelyn Dupuis. 

Les Granbyens qui sont toutefois en mesure de respecter la prochaine échéance d’avril sont invités à maintenir ce paiement. «Cet argent-là est important parce qu’il y aura d’autres mesures pour aider les gens, que ce soit dans les services essentiels, nourriture, etc. On aura les moyens d’y aller. Il ne faut pas échapper personne et prendre soin de notre monde», dit Pascal Bonin. 

L’impact de la crise du coronavirus aura un impact majeur sur les finances de la Ville, prévoit le maire. La construction notamment sera au ralenti, ce qui aura un effet sur les revenus, prévoit-il.

«À Granby, 84% de nos revenus sont liés aux taxes. Vous imaginez que quand on fait une pause sur les taxes, ça a tout un impact. [...] Il faut avoir la sagesse de se garder une marge de manoeuvre. Ne faisons pas des mesures à l’emporte-pièce pour bien paraître au départ et ne plus rien avoir dans quelques mois», expose Pascal Bonin. 

Ce dernier prévient d’ailleurs que la Ville ne pourra pas venir en soutien aux entreprises. «Si les commerçants s’attendent à ce que la municipalité donne une aide plus grande que les gouvernements, ça ne peut pas arriver. On ne peut pas se substituer aux gouvernements provincial et fédéral», laisse-t-il tomber. 

Résolutions annulées

Comme le gouvernement du Québec a demandé l’annulation ou le report des consultations publiques, les élus de Granby ont par ailleurs annulé lundi une série de résolutions adoptées au début du mois de mars, dans le cadre de dérogations mineures, pour lesquelles ce genre d’exercice était prévu. 

Ces points seront à nouveau soumis à l’ordre du jour lorsque la situation sera revenue à la normale, souligne le maire. 

Fait inusité: le conseiller Stéphane Giard a participé à la séance par la voie des ondes téléphoniques, car il ne pouvait être présent physiquement à la salle du conseil. De retour d’un voyage d’affaires, il est actuellement en isolement préventif.