La production de ces stations autonomes de lavage de mains devrait commencer d’ici la fin de la semaine.
La production de ces stations autonomes de lavage de mains devrait commencer d’ici la fin de la semaine.

COVID-19: une station de lave-mains autonome «made in Saguenay»

La pandémie a causé la pénurie de plusieurs équipements et matériels sanitaires, dont des stations de lave-mains autonomes. Mais dans quelques jours, le Saguenay–Lac-Saint-Jean sera en mesure d’en fournir pour les entreprises, les centres de santé et les organismes. Spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements en acier inoxydable de grade alimentaire, MR Fab amorcera sa production de stations de lave-mains autonomes dès la fin de cette semaine.

« Il y a une pénurie dans ce type de produits. Ça peut prendre plus d’un mois avant d’en obtenir un. On voulait nous aussi faire notre part, mettre notre savoir-faire au profit du bien commun. C’est pour ça qu’on est venu avec l’idée de ce nouveau produit chez nous. Notre prototype sera terminé demain ou mercredi pour ainsi lancer la production à la fin de la semaine », indique Raphaël Côté, propriétaire de l’entreprise.

La plupart des lave-mains sont fabriqués en plastique. L’équipe de Jonquière a conçu sa station en temps de crise, alors que les matériaux disponibles étaient limités, mais on tenait tout de même à se lancer dans la production en un temps record.

« On a réussi à concevoir une station en prenant le meilleur de ce qui se fait déjà. On l’a rendue la plus simple possible pour aussi la produire le plus rapidement possible », décrit M. Côté, dont la station peut fonctionner avec des bidons de 20 litres, donc en requérant un minimum d’entretien, mais elle peut également être intégrée au réseau d’eau potable.

MR Fab regroupe une équipe multidisciplinaire oeuvrant à la conception, la fabrication et l’installation d’équipements en acier inoxydable de grade alimentaire et sanitaire.

« Notre produit est destiné aux magasins, à l’entrée par exemple, dans les chantiers, dans les centres de santé. Nos distributeurs sont déjà au travail dans la région et dans la région de Québec », précise l’entrepreneur.

Gel antibactérien ou lavage à l’eau ?

Plusieurs entreprises se sont aussi lancées dans le gel antibactérien pour pallier la pénurie, mais M. Côté est convaincu que les stations de lave-mains autonomes seront de plus en plus nécessaires pour les lieux publics ou très fréquentés.

« Plusieurs spécialistes disent que le gel s’évapore rapidement, donc ne permet pas toujours un lavage complet des mains. Un lavage de mains de 20 secondes, entièrement submergées dans l’eau, est la meilleure option. Donc partout où il y a une possibilité de se laver les mains, nos stations pourront s’y retrouver », exprime Raphaël Côté.

L’entreprise jonquiéroise emploie près de 25 personnes. La crise a forcé la mise à pied temporaire d’une bonne partie de l’équipe, car même si elle est spécialisée dans le secteur alimentaire, MR Fab se concentre sur les travaux urgents, comme le gouvernement l’a demandé. Mais le projet de stations de lave-mains autonomes fera revenir l’équipe au travail plus tôt.

« Notre mission, ç’a toujours été de faire une différence dans la société, d’avoir un sens. Je ne voulais pas rester ouvert pour continuer notre quotidien. Je voulais qu’on utilise nos ressources pour quelque chose de plus urgent, pour aider. On a donc modifié nos postes de travail pour réintégrer les équipes en vue de la production de lave-mains. Entre chaque quart, il y aura un nettoyage complet pour assurer la santé de nos employés, parce qu’ils sont notre priorité. C’est eux qui font l’entreprise et je dois dire que le projet motive encore plus nos troupes », constate l’entrepreneur, visiblement fier de son équipe.