Les masques aux couleurs et aux motifs variés sont antibactériens, antimoisissures et imperméables.
Les masques aux couleurs et aux motifs variés sont antibactériens, antimoisissures et imperméables.

COVID-19: une entreprise de Matane commercialise des masques de prévention

MATANE — Spécialisée dans la fabrication de vêtements adaptés pour personnes en perte d’autonomie, une entreprise a trouvé une façon d’éviter la fermeture temporaire, due à la COVID-19, de ses locaux de Matane, de Montréal et de Bali, en Indonésie. Mode Ézé Plus commercialise des masques de prévention aux couleurs et aux motifs variés.

«Nos masques sont surtout pour la prévention et non pour la protection, nuance la présidente de Mode Ézé Plus. Ce ne sont pas des masques N95. C’est pour M. et Mme Tout-le-Monde. Nos masques sont pour éviter que des gouttelettes nous soient projetées au visage quand on parle à quelqu’un.»

France Caron souligne que ce genre de masque est souvent utilisé dans le domaine de l’alimentation. «C’est antibactérien, antimoisissures et imperméable, décrit-elle. C’est lavable et réutilisable. Donc, c’est écologique.»

Partenariat d’affaires

En janvier, après une mission commerciale en France, où les deux femmes d’affaires France Caron de Mode Ézé Plus et Christine Gagnon d’Altitude Conception se sont rencontrées, un partenariat est né. Ainsi, 23 couturières d’Altitude Conception se sont mises à la tâche à domicile pour fabriquer 2000 masques. «Nous, on avait beaucoup de demandes pour des masques, raconte Mme Caron. Donc, on a mis nos entreprises en lien. Nous, on s’occupe de la mise en marché des masques.» Altitude Conception est une entreprise de Saguenay spécialisée dans le domaine du rembourrage et de la couture industrielle.

France Caron reçoit des commandes de partout au Québec. «Ça va super bien, se réjouit-elle. On en vend des grosses quantités dans les pharmacies.» La femme d’affaires envisage aussi de les faire connaître auprès de CLSC et d’organismes communautaires. «On veut les faire homologuer par Santé Canada», précise Mme Caron.


« C’est antibactérien, antimoisissures et imperméable. C’est lavable et réutilisable. Donc, c’est écologique. »
France Caron, présidente de Mode Ézé Plus

Produits hospitaliers

Mode Ézé Plus ne chôme pas. «Le CISSS [Centre intégré de santé et de services sociaux] du Bas-Saint-Laurent nous demande de fabriquer des jaquettes de contagion et le CIUSSS [Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux] Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal m’a appelée pour des bonnets pour le personnel de la santé.»

Alors que la plupart des industries sont fermées à cause de la crise sanitaire, le défi de l’entrepreneure est de trouver du tissu, d’autant plus que ses fournisseurs sont situés à l’extérieur du Canada.