Le Collège Mont-Sacré-Coeur, l’école Les jeunes explorateurs et l’école secondaire du Verbe Divin ont décidé de fermer leurs portes le vendredi 13 mars par mesure préventive.

COVID-19: les écoles fermées vendredi par mesure préventive

Les établissements scolaires fermeront leurs portes vendredi à la suite des mesures de prévention annoncées par le gouvernement du Québec jeudi.

Tous les établissements et services de garde de la commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) seront fermés.

Il en sera de même pour les établissements privés du Collège Mont-Sacré-Coeur, de l’école Les jeunes explorateurs et de l’école secondaire du Verbe Divin. Les commissions scolaires des Hautes-Rivières et de Saint-Hyacinthe ont pris la même décision. 

La CSVDC, qui a annoncé sa décision jeudi soir, précise sur son site Internet que les classes reprendront le lundi 16 mars.

Le Collège Mont-Sacré-Coeur indique vouloir de son côté « prendre un pas de recul » et appliquer correctement les mesures de prévention au coronavirus COVID-19, jugeant que les informations actuelles étaient parfois « contradictoires ».

« Comme la situation évolue rapidement et que les consignes transmises se font encore attendre, nous avons pris la décision de fermer le collège de façon préventive », a indiqué le Collège Mont-Sacré-Coeur dans une publication sur sa page Facebook, jeudi à 18 h. Les directions des deux établissements scolaires en ont fait l’annonce simultanément.

L’école Les jeunes explorateurs (niveau primaire) est située dans le même bâtiment que le Collège Mont-Sacré-Coeur. 

Commissions scolaires

La Comission scolaire des Hautes-Rivières a été la première à annoncer la fermeture de ses écoles vendredi, après avoir reçu des directives du ministère de l’Éducation et de l’Étude supérieure (MEES) en « début de soirée ». Les services de garde et les bureaux administratifs seront également fermés. 

La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe a aussi pris cette décision, rapporte le Courrier de Saint-Hyacinthe.

« Cette journée permettra au personnel de direction de réaliser un état de situation, de planifier et coordonner toutes les mesures appropriées pour nos milieux dans les circonstances », précise-t-on sur leur site Internet. 

« Il y avait des choses qui n’étaient pas claires dans la conférence de presse qu’a donnée le premier ministre aujourd’hui. À savoir si c’était l’ensemble du personnel qui revenait de voyage qui devait se mettre en quarantaine. Est-ce tous les employés qui ont voyagé pendant la semaine de relâche ou simplement ceux qui sont revenus [jeudi] qui sont concernés ? On était dans la confusion à ce niveau-là donc on s’est dit qu’il serait plus sage de prendre une journée pour faire la lumière là-dessus afin de donner les bonnes informations aux parents », a déclaré le directeur général de l’école du Verbe Divin, Jean Striganuk, soulignant qu’il n’y avait pas lieu de paniquer et qu’il ne s’agissait que de mesures préventives. 

« Quelques familles du Collège ou de l’école, ayant voyagé à l’étranger lors de la relâche, sont présentement en attente de résultat suite à la manifestation de symptômes », a par ailleurs indiqué la directrice de l’école primaire Les jeunes explorateurs, Geneviève Charest.

La CSVDC rappelle de demeurer à la maison si on présente des symptômes de rhume, de grippe ou de gastro-entérite.