La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, remplacera le premier ministre François Legault lors du point de presse quotidien du gouvernement du Québec, samedi.
La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, remplacera le premier ministre François Legault lors du point de presse quotidien du gouvernement du Québec, samedi.

COVID-19: État de la situation au Québec, 2021 cas confirmés, dont 18 décès

MONTRÉAL - Le Québec a franchi une nouvelle étape, a dit le premier ministre François Legault en annonçant vendredi que 10 personnes de plus avaient succombé à la COVID-19 dans la province.

Le dernier bilan officiel, celui de vendredi après-midi, était de 2021 cas confirmés de la COVID-19, dont 18 décès, 29 personnes guéries et 50 personnes aux soins intensifs. Il y avait 7236 personnes sous investigation et 32 335 analyses se sont avérées négatives.

Il faudra attendre le prochain bilan quotidien des autorités, samedi à 13h, pour savoir comment la situation a évolué dans la province.
Pour la première fois depuis le début de la crise, le premier ministre François Legault s’accorde une journée de repos.

Il y aura tout de même un point de presse quotidien des autorités de la santé publique et du gouvernement à Québec, en présence de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Celle-ci sera accompagnée de la ministre de la Santé, Danielle McCann, et du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, pour faire le bilan de la situation de la COVID-19 au Québec.

État d’urgence à Montréal

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a déclaré à 16h vendredi l’état d’urgence sanitaire sur le territoire de l’agglomération montréalaise, à la demande du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.

La ville n’est pas en confinement ni en quarantaine, a-t-elle précisé.

Cette déclaration permet toutefois à la métropole de se doter de pouvoirs exceptionnels afin de mieux faire face à certaines situations causées par la pandémie.

Montréal est la région la plus durement touchée par la COVID-19 dans la province et la situation est très préoccupante pour les sans-abri puisque les refuges existants ont réduit considérablement leur nombre de places.

Diverses mesures sont ainsi mises en place, notamment pour freiner la propagation parmi les sans-abri.