Comment fêter nos petits confinés?

Justin aura neuf ans le 6 avril. À la maison, sans les amis et la famille élargie près de lui. Comment fêter les anniversaires de nos confinés?

Mon garçon vit présentement le même petit drame que plusieurs enfants à travers la planète; mettre un x, pour une période indéterminée, sur la fête d’anniversaire longtemps attendue, espérée, planifiée.

Par intérêt personnel et pour nous tous, j’ai demandé des conseils à mes proches et à des spécialistes de la fête pour marquer cette journée, la rendre inoubliable.

Vive la technologie

Émilie Rouleau, du groupe Party Expert, a elle-même dû fêter son garçon de sept ans en isolement. La technologie (FaceTime, conversation vidéo par Messenger de Facebook, etc.) lui a été d’un grand secours pour maintenir un semblant de normalité. D’autres applications comme Zoom et Google Hangout permettent aussi de se réunir.

«On avait partagé les articles de décoration Pokémon à nos proches et quelques amis et tout le monde a pu se regrouper pour fêter par ordinateur, raconte Mme Rouleau. Mon garçon ne s’attendait pas à ça, ça lui a fait une belle surprise de voir tout le monde là par ordinateur.»

Une session vidéo sera évidemment moins longue qu’une vraie fête. Mais pourquoi ne pas la prévoir pour le moment du gâteau d’anniversaire ou du déballage de cadeaux?

Josée Pilote et André Roberge de Chant-o-Fêtes ont fermé leur boutique physique. Mais ils continuent à livrer des bouquets de ballons et des décorations. L’opération se fait sans contact avec leurs clients, en accrochant les ballons à la porte d’entrée.

«Je pense que les gens ont le goût de continuer à fêter, estime Mme Pilote. Les parents vont installer les décorations la nuit, pendant que les enfants dorment. Il y en a qui se donnent deux fois plus pour que ce soit mémorable!»

À fond dans le thème!

La journaliste et blogueuse Maude Goyer, du blogue Maman 24 / 7, propose d’embarquer toute la famille dans une thématique et de l’exploiter à fond. Votre fils aime les pirates? Tout le monde se déguise et on prépare des jeux, des bricolages, un film et des décorations, avec le thème des pirates.

«Aussi, je serais tentée de coller aux demandes du fêté, écrit Maude. Il n’y a pas de sortie, pas de resto, pas d’invité, mais on va tenter de lui offrir une belle journée avec ce qu’il/elle aime vraiment : son repas préféré, son jeu préféré. Il veut faire du camping dans le sous-sol en famille? Souper à la chandelle? Go! Il faut tenter de lui faire plaisir avec les moyens du bord… Ça demande un peu plus d’implication et de participation de la part des parents et frères/sœurs s’il y en a —, mais je parie que ce sera une fête réussie!»

Autres idées en vrac

Voici plusieurs idées originales recueillies grâce à un appel à tous sur mon réseau Facebook.

  • Demander aux amis et aux proches d’envoyer une carte de fête par la poste
  • Inviter les amis à passer en voiture devant notre maison pour saluer le fêté
  • Avec une pancarte colorée installée devant la maison, inviter les automobilistes à klaxonner en l’honneur du fêté
  • Cuisiner le gâteau de fête avec le fêté
  • Nommer le fêté «patron du jour» et lui donner les rênes de la fête
  • Faire du camping dans le salon avec une vraie tente
  • Faire une chasse au trésor à la maison ou dans la cour
  • Faire un diaporama, un collage ou remplir le cadre numérique avec des photos du fêté à tous les âges
  • Grâce à la vidéo, faire participer les amis à un jeu-questionnaire avec le fêté
  • Commencer à imaginer la fête d’amis «en vrai» qui se tiendra dans quelques mois