Centraide Richelieu-Yamaska a déjà distribué près de 270 800 $ à 43 organismes grâce à son fonds d’urgence.
Centraide Richelieu-Yamaska a déjà distribué près de 270 800 $ à 43 organismes grâce à son fonds d’urgence.

Centraide continue d’appuyer les organismes locaux

Depuis le début de la crise, ce son près de 270 800$ qui ont été distribués à divers organismes communautaires de la région par Centraide Richelieu-Yamaska grâce à son fonds d’urgence, instauré il y a quelques semaines.

Ce fonds avait été rapidement mis en place lorsque le confinement a été amorcé. L’objectif est de soutenir les personnes les plus vulnérables durant la pandémie en permettant aux organismes de première ligne de poursuivre leur mission, plus essentielle que jamais.

L’aide apportée répond souvent à des besoins de première nécessité, allant de la distribution de repas aux services d’hébergement, mais plus que tout, elle a permis à plusieurs organismes de demeurer actifs en leur fournissant les produits de protection sanitaires dont ils avaient besoin pour respecter les exigences de la santé publique.

«Nous demeurons en contact avec les organismes du territoire et leurs besoins, lesquels sont en constante évolution. L’analyse des demandes se fait en continu, de façon hebdomadaire, et les versements aux organismes sont effectués au cours des jours suivants», souligne Véronique Blais, coordonnatrice des communications pour Centraide Richelieu-Yamaska.

Celle-ci indique par ailleurs que d’autres annonces suivront incessamment en lien avec une aide fédérale importante attendue par Centraide. «Nous aurons également l’aide de la Fondation Lucie et André Chagnon, qui appuiera des projets touchant les jeunes et la réussite scolaire», note Mme Blais.

L’Auberge sous mon toit, les divers centres d’action bénévole, le Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska, le Centre l’Envolée de Shefford, la Popote de Bedford et la Maison des jeunes de Farnham ne sont que quelqu’uns des 43 organismes de la région qui ont bénéficié du fonds d’urgence de Centraide depuis le début de la pandémie.